• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le pilote d'une moto meurt dans un accident près de Rouen

© France 3
© France 3

L'accident mortel de la circulation a eu lieu sur le boulevard maritime de Petit-Couronne (Seine-Maritime)
 

Par Richard Plumet

Un habitant de Petit-Couronne, un homme âgé de 34 ans, vient de terminer des travaux de mécanique sur sa moto. Une moto de cross non homologuée à la circulation sur la voie publique. Pour faire des essais de son engin il décide de rouler sur le boulevard maritime.

Mercredi 7 novembre 2018-Mise à jour de cet article
Alors que l'enquête se poursuivait pour tenter de déterminer les circonstances de cet accident (lire plus bas), un homme s'est présenté mardi après-midi, le lendemain de l'accident, à l'hôtel de police de Rouen. Il a expliqué aux policiers que c'est lui qui, au volant de sa voiture, a percuté le motard et a continué son chemin sans s'arrêter. Agé de 40 ans, cet automobiliste a été placé en garde à vue

 

Pas de casque ni de phare

Ce lundi soir (5 novembre 2018) il fait nuit, et pour voir la chaussée, le Couronnais, dont l'engin n'a ni phare ni feux arrière, fait appel à deux amis. A bord de leur voiture, une BMW, ils doivent le suivre pour lui permettre d'éclairer la route…
Et les voilà partis. Lui sans casque et les deux autres, derrière, dans la BM.

Au bout de quelques minutes, le motard s'arrête et dit au conducteur de la voiture qu'il va faire demi-tour. Il tourne le guidon, franchit la ligne blanche et part dans l'autre direction.
La BMW va plus loin pour faire son demi-tour. Dans l'intervalle, elle croise deux voitures qui circulent dans le même sens que la moto.
 

Le motard au sol 

Quand les amis du motard tournent, ils entendent un grand bruit. Quand ils reviennent vers la moto, ils découvrent le pilote au sol, inconscient et ensanglanté.

Gravement blessé, le motard est pris en charge par les pompiers. L'équipe médicale du SAMU ne parvient pas à le réanimer : il meurt sur place…

La police effectue les premières constatations et entend les deux amis de la victime. L'enquête des experts de  la brigade des accidents et délits routiers va devoir déterminer les circonstances de cet accident mortel de la circulation.  Première hypothèse : une collision avec une voiture ?  Mais il n'y a pas de traces d'impact…
Seconde hypothèse : une perte de contrôle et/ou une chute du motard, qui seul en cause, serait venu heurter des plots en béton.
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus