• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les pompiers de Rouen mobilisés …pour exprimer leur ras-le-bol

Grilles fermées à la caserne de Rouen-Sud le 20 mai 2019 / © Photo : Stéphane L'HOTE / France 3
Grilles fermées à la caserne de Rouen-Sud le 20 mai 2019 / © Photo : Stéphane L'HOTE / France 3

Mouvement de grève ce lundi matin à la caserne située sur la rive-gauche de la Seine
 

Par Richard Plumet

C'est une "grève spontanée". Grille fermée et pompiers rassemblés sur la voie publique, ce lundi (20 mai 2019),  les "soldats du feu" ont voulu interpeller sur leur situation.

On est sur-sollicités depuis des mois voire quasiment depuis une année quasiment par l'augmentation des interventions.  44 % d'augmentation du  nombre d'interventions depuis 2015 et les agents sont fatigués, exténués.
On a un manque d'effectif !

Le coup de gueule des pompiers de Rouen
 

Manque de considération

Leur principale revendication porte sur un manque d'effectif "chronique"  alors, qu'en trois ans les interventions ont augmenté. Les syndicats réclament la création de postes et une meilleure répartition des effectifs dans l'ensemble des centres de secours du département de Seine-Maritime.

Comme ces dernières années au Havre et à Caen, les pompiers de Rouen-Sud demandent plus de considération de la part de leur hiérarchie.  
 

Appel au civisme

Les pompiers de Seine-Maritime demandent à la population de
ne pas appeler le 18 pour des interventions "futiles" ou non urgentes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus