Près de Rouen, une Maison des forêts détruite par un incendie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel

La Maison des forêts de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), a été détruite par les flammes dans la nuit du 20 au 21 décembre 2021. L'incendie n'a pas fait de victime.

Un impressionnant incendie s'est déclaré dans la nuit de lundi 20 à mardi 21 décembre 2021 au centre culturel "La maison des forêts" de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. 

Aux alentours de 2h29, les pompiers reçoivent un appel du gardien. A leur arrivée sur les lieux, le bâtiment est entièrement embrasé mais il n'y a pas de risque que le feu se propage dans la forêt. 45 sapeurs-pompiers et 20 engins sont mobilisés pour éteindre l'incendie.

Le bâtiment détruit

Ce mardi matin, les actions d'extinction sont toujours en cours. Les opérations devraient durer toute la journée. Le bâtiment de 800m² sur deux niveaux est complètement détruit mais aucune victime n'est à déplorer. L'origine de l'incendie n'est pas encore connue. Une entreprise de démantèlement mandatée par la Métropole est attendue sur place ainsi que les services de l'identité judiciaire.

Située dans la forêt du Madrillet, la Maison des Forêts était un lieu de rencontres et d’information sur nos forêts, ouverte à tous. Elle était dédiée aussi bien au public scolaire et périscolaire avec l’accueil à la journée de classes et de centres de loisirs ainsi qu’au grand public par le biais d’animations thématiques, de conférences, d’évènements et/ou d’expositions.

Elle a accueilli entre 2008 et 2020 : 1655 classes soit 49 247 élèves dans le cadre d’animations scolaires, 6 872 enfants en animations périscolaires et 61 609 autres personnes dans le cadre d’animations grand public (dont anniversaires nature) soit au total 117 728 personnes qui ont pu profiter de cet équipement au cœur de la forêt.  

La Métropole Rouen Normandie porte plainte

Dans un communiqué publié dans l'après-midi du mardi 21 décembre 2021, la Métropole Rouen Normandie déplore la perte de "l’ensemble des outils pédagogiques, créés au fil du temps depuis de nombreuses années, pour éduquer au mieux les enfants à la nature et à la forêt."

"Les conséquences de cet incendie sont désastreuses, à commencer pour des centaines d'enfants qui se trouvent désormais privés de ce superbe lieu dédié à l'éducation à la nature... La solidarité entre communes est déjà en marche afin de pouvoir trouver, au plus vite, des solutions pour poursuivre ce travail de transmission de la découverte et de la préservation de l’environnement auprès du jeune public", indiquent Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie et Marie Atinault, Vice-Présidente en charge des transitions et innovation écologiques.

Si à ce stade, la police n’a pu confirmer la piste criminelle ou accidentelle, la Métropole a porté plainte en début d’après-midi.