Rouen : Alain Régnier annonce des mesures pour l’insertion professionnelle des réfugiés

© DM Claude / France 3 Normandie
© DM Claude / France 3 Normandie

Le préfet, délégué interministériel à l'intégration des réfugiés était en visite ce mardi en Seine-Maritime pour rencontrer les acteurs du dispositif Hope, un programme d’insertion pour les réfugiés. Il en a profité pour annoncer le renforcement de ces aides pour les prochaines années.

Par DM Claude

Alain Régnier, le "Préfet des réfugiés", a annoncé, ce mardi 12 juin, le renforcement du dispositif HOPE (Hébergement, Orientation Parcours vers l’Emploi) pour les 5 années à venir. Ce dispositif mis en place en octobre dernier, qui s'adressait jusqu'à présent à 500 personnes dans toute la France, concernera 1000 personnes d'ici la fin de l'année et 2000 en 2019. 
Parmi les autres mesures voulues par le gouvernement et annoncées par le Préfet : le doublement des heures d'apprentissage du français (400 heures contre 200 heures actuellement). Pour financer ces ambitions, la France va débloquer 30 millions d'euros par an pendant 5 ans. 
Dans l’agglomération rouennaise, plusieurs jeunes réfugiés, venus d’Irak, du Soudan ou encore d’Afghanistan sont concernés par ce dispositif HOPE. Agés d'une vingtaine d’années ils ont suivi une formation professionnelle au sein de l'AFPA  (l'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes).
Alain Régnier les a rencontrés cet après-midi afin d'évoquer ce dispositif avec eux et connaître leurs difficultés. 


Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus