• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Rouen, un conducteur tente de percuter les policiers à quatre reprises

© Image libre de droits
© Image libre de droits

L'homme soupçonné de trafic de drogue a été placé en garde à vue après avoir tenté de renverser des policiers à quatre reprises

Par Maxime Fourrier

Il est 16 heures, jeudi 9 août quand les agents de la Brigade de Sûreté Urbaine (BST) se positionnent rue Saint-Nicaise à Rouen surveillance de deux personnes. Les policiers soupçonnent ces derniers d'un trafic de stupéfiants.
 

 

Les policiers pris pour cible


Les deux personnes quittent la rue Saint-Nicaise à bord d'une Peugeot 3008 sans clignotant. Les policiers décident alors de contrôler le véhicule, mais lorsqu'ils font signe de se garer, la voiture leur fonce dessus et prend la fuite sans faire de blessés. Les agents de la BST poursuivent alors le véhicule qui s'engage en sens interdit rue Coignebert. Le conducteur croise de nouveau deux autres policiers en patrouille rue des Deux Anges et tente de les renverser. 
 

Le  chauffeur s'engouffre impasse de Flandres et est obligé d'arrêter sa 3008. La passagère sort de la voiture et est appréhendée par les policiers. Le conducteur, quant à lui, refuse de se soumettre aux ordres de la BST, enclenche la marche arrière et fonce une troisième fois sur les forces de l'ordre. La voiture continue sa route, la vitre avant gauche brisée par un policier, direction la rue Joyeuse et fonce une quatrième fois sur un équipage de police.
 

Caché sous le lit...



Le chauffard abandonne son véhicule rue des Minimes. L'homme de 45 ans est interpellé rue Saint-Nicaise, à l'endroit où avait débuté la surveillance de la BST. Le suspect s'était réfugié dans l'appartement où les policiers soupçonnent un trafic de drogue. Il est retrouvé dans une chambre, sous un lit... Les deux locataires de 48 ans et 43 ans ont été placés en garde à vue. Le chauffard ainsi que la passagère de 42 ans ont également été placés en garde à vue. Sur place, les policiers ont retrouvé un demi-gramme de cocaïne. 

Une enquête a été ouverte. 

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus