• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Saint-Georges-sur-Fontaine, des parents d'élèves réclament l'ouverture d'une classe

Des parents d'élèves mobilisés devant l'école ce lundi matin / © France 3 Normandie / Julie Howlett
Des parents d'élèves mobilisés devant l'école ce lundi matin / © France 3 Normandie / Julie Howlett

Avec 9 enfants supplémentaires inscrits pour la rentrée prochaine dans l'école, la répartition des niveaux dans les classes va évoluer. L'une d'elle comptera des élèves de maternelle et de primaire. 

Par Emmanuelle Partouche

29 élèves de Grande Section de maternelle, de CP et de CE1 scolarisés dans une même classe, c'est le sort qui sera réservé aux élèves de Saint-Georges-sur-Fontaine (76), à l'est de de Rouen, en septembre prochain, si les parents d'élèves n'obtiennent pas gain de cause.

3 classes à triple niveaux


Dans cette commune péri-urbaine d'un peu plus de 900 habitants, située entre Fontaine-le-Bourg au Nord et Quincampoix au Sud, l'école comptera 88 élèves à la rentrée 2017. C'est 9 de plus que cette année. A l'heure actuelle, l'établissement compte trois classes à triple niveaux répartis ainsi :
  • Petite section - Moyenne Section - Grande Section (maternelle)
  • CP - CE1 - CE2 (primaire)
  • CM1 - CM2 (primaire)


Maternelle et primaire mélangés dans une même classe 


L'an dernier, cette école avait subi la suppression d'une classe. Les parents s'étaient mobilisés mais sans obtenir de résultats. Le corps enseignant s'était adapté à la situation.

Mais si la situation n'évolue pas cette fois, ce sont des élèves de maternelle et de primaire qui seront mélangés dans une seule et même classe. L'objectif : éviter sinon que la classe actuelle de maternelle compte 36 élèves à la rentrée.

Pour cette raison, les parents d'élèves de la commune ont décidé de se mobiliser ce matin (lundi 22 mai) devant l'école. Certains d'entre eux ont même choisi d'occuper symboliquement l'établissement afin que les forces de l'ordre remontent l'information jusqu'à la Préfecture de Seine-Maritime. 

Voyez le reportage que Julie Howlett et Myriam Libert ont réalisé peu avant l'ouverture de l'école. Avec lesi nterviews de : 
  • Didier Simon, représentant de parent d'élèves
  • Gaël Fouldrin, maire de Saint-Georges-sur-Fontaine

VIDEO : Mobilisation d'une école à Saint-Georges-sur-Fontaine


De son côté, l'Inspection Académique refuse de s'exprimer avant le prochain CDEN, Conseil départemental de l'Education Nationale, qui se tiendra en juin. C'est lors de cette réunion que les derniers ajustement de la carte scolaire sont décidés. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus