Site Pétroplus : l'inspection du travail demande l'évacuation de salariés chargés de la dépollution

Des cuves de l'ancienne raffinerie Pétroplus / © France 3 Normandie
Des cuves de l'ancienne raffinerie Pétroplus / © France 3 Normandie

A Petit-Couronne près de Rouen, des salariés n'ont pas pu reprendre leur travail sur le site de l'ancienne raffinerie. Ils avaient subi des tests sanguins mardi 30 mai

Par Sylvie Callier


Les salariés qui dépolluent les cuves d'hydrocarbures de l'ex-raffinerie Pétroplus ont-ils été contaminés au plomb ? Le doute doit être levé.

C'est l'inspection du travail qui a pris la décision de suspendre leur mission. 

A Petit-Couronne, 260 hectares doivent être dépollués. Sur ce site, on raffine du pétrole depuis 1929. La raffinerie a fermé en 2013.  449 salariés y travaillaient.

La zone concernée par la suspension du travail est celle où  "Bolloré énergie" va installer un stockage  de produits pétroliers sous le nom DPRC.

Le communiqué de la société DPRC :

"La direction de DRPC (Dépôt Rouen Petit-Couronne) a pris la décision aujourd’hui, mercredi 31 mai 2017, de suspendre temporairement le chantier de construction du futur dépôt pétrolier situé dans la partie Est du site de l’ancienne raffinerie de Petit-Couronne.

En collaboration avec l’inspection du travail, des diagnostics complémentaires pour évaluer la présence de plomb sur le site vont être réalisés afin de ne faire courir aucun risque aux personnes travaillant à la construction du futur dépôt pétrolier.

Toutes les actions sont prises actuellement pour permettre la reprise du travail dans les meilleurs délais et dans des conditions de sécurité maximales pour l’ensemble des salariés.

Nous tenons à préciser qu’il s’agit bien d’une mesure de prévention et non d’une situation d’urgence".



© W. Langlois
© W. Langlois


Sur le même sujet

Coulée de boue rue David à Evreux

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne