Une petite fille de 12 ans renversée par un bus scolaire près de Rouen : "Si tout va bien, elle devrait remarcher"

Publié le
Écrit par Céline Brégand .

Un bus scolaire a renversé une enfant de 12 ans mercredi 7 décembre, à Mesnil-Raoul, près de Rouen, en Seine-Maritime. Blessée à la jambe, elle a subi une intervention. Ses jours ne sont pas en danger.

L'accident s'est produit mercredi 7 décembre 2022 à la mi-journée à un arrêt de bus en sortie du Mesnil-Raoul, près de Rouen, en Seine-Maritime. Une enfant de 12 ans, fille d'une conseillère municipale de la commune, a été renversée par un bus scolaire dont elle descendait. Une enquête est en cours. 

"Un groupe d'enfants a traversé devant le bus. La petite est passée devant le bus dans un deuxième temps et le chauffeur ne l'a pas vue, il a roulé sur sa jambe gauche, arrachant une partie du muscle", rapporte Emmanuel Gosse, le maire du Mesnil-Raoul. 

Sécurisation des arrêts de bus

Elle a pu être prise en charge rapidement car "une maman infirmière et son ami pompier" étaient sur place, indique l'élu. Transportée au CHU de Rouen dans un état grave selon les services de secours, la victime a "subi une intervention" pour sa jambe. "Si tout va bien, elle devrait remarcher", précise Emmanuel Gosse, soulagé que la petite fille soit en vie. "Le chauffeur est effondré", ajoute le maire. 

Des travaux de sécurisation des routes doivent commencer début janvier 2023 sur la commune. Après cet accident, même s'il n'est pas dû à un excès de vitesse, le maire prévoit de "faire plus pour sécuriser les arrêts de bus", en limitant la vitesse et le trafic. "Actuellement, la vitesse est limitée à 50 km/h" au niveau des arrêts de bus. "Nous allons mettre des plateaux à 30. Mon village sert de contournement Est donc le trafic est énorme", souligne Emmanuel Gosse. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité