Tiques : comment les éviter, comment s'en débarrasser et pourquoi il faut vraiment s'en méfier ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou

Avec le retour du soleil, les promeneurs sont nombreux dans les forêts et prairies. Tapies dans l'herbe, les tiques attendent votre passage, alors méfiance !

Une vague de températures estivales est attendue pour ce joli mois de mai. Lors de balade en forêt, soyez prudents les tiques adorent la chaleur et votre corps ... 

Le beau temps s’est installé en Normandie et ailleurs. La tentation de balades en forêt est grande mais faites bien attention à votre tenue car les ixodida, plus connues sous le nom de tiques, seront aussi de sortie. Cet acarien peut transmettre la maladie de Lyme qui affaiblit tout l'organisme. Depuis 2009, le réseau Sentinelle (qui veille sur les maladies en France) a noté une forte augmentation :

L’insecte, de 3 à 6 mm, adore l’humidité et la chaleur. Ses proies : les animaux et les promeneurs en forêt qu’il aime mordre sournoisement. La morsure de tique est indolore car l'animal, qui suce le sang, injecte une substance anesthésiante.

Les petites bêtes aiment se poster en hauteur sur les fougères ou les herbes hautes : « vous avez aussi les ronces qui sont mangées, c’est vraiment l’endroit idéal pour les tiques » précise Patrick Levannier garde forestier ONF. « Elles restent en position haute pour pouvoir se déposer normalement sur les cerfs et les chevreuils »

Contre les tiques : les bons gestes avant et après la balade en foret

L’office national des forêts a installé des panneaux à la demande du Ministère de la santé sur les précautions à prendre : chaussures fermées et vêtements longs font partie de la panoplie indispensable pour éviter la cohabitation avec ces petites bêtes. Après la sortie en forêt, il faut bien ausculter son corps pour traquer d'éventuelles tiques.

Ces minuscules vampires peuvent porter jusqu'à 38 bactéries. Il leur faut au moins 24 heures pour infecter leur hôte La piqûre de tique vient se loger dans la peau et crée un point rouge, qui peut s'étendre au fil des heures. Si la tique est infestée par une bactérie, elle transmet la maladie de Lyme.

Pour prévenir ce risque, il faut enlever la tique avec un tire-tique dans un délai maximum de 24 heures après la piqûre. Ce petit équipement permet de retirer la tête de l’animal (sinon la tique reste vivante). Il suffit de tourner puis tirer l'insecte. On peut obtenir le conseil d'un pharmacien.

Si vous constatez une morsure de tique, vous pouvez aussi participer au recensement via l’application gratuite Signalement TIQUE. Il existe aussi le site Citique, un programme de recherche participative où les citoyens peuvent aider la recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent. Une façon simple et utile de faire avancer la science. 

Tiques et symptômes de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme se caractérise pas des lésions cutanées. Lorsqu’elle n'est pas traitée, elle peut entraîner des douleurs articulaires, des manifestations cardiaques des douleurs musculaires et articulaires, des maux de tête. Francois Caron du CHU de Rouen constate la hausse des piqures de tiques mais pas forcément le développement de la maladie : « on note chez une minorité de sujets, une liaison cutanée qui survient au bout de quelques jours qui est globalement facile à reconnaitre. Les généralistes, les urgentistes, les dermatologues y sont confrontés et traitent par antibiotiques. Ce sont des médicaments bien tolérés qui enrayent la maladie ». Ce n’est qu’en l’absence de traitement que la maladie peut s’avérer grave.

Alors si ces symptômes apparaissent, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin traitant en spécifiant d'éventuelles balades récentes dans la nature.