Au Tréport, une famille de pêcheurs soupçonnée de trafic illégal de coquilles Saint-Jacques

Un père et son fils pêcheurs tréportais sont soupçonnés de trafic illégal de coquilles Saint -Jacques, de fraude à la pêche et de travail dissimulé sur une période de 2011 à 2014. Le montant des revenus illicites s'élève à 317 000 €

Cette famille de pêcheurs est soupçonnée d'avoir vendu, en direct de leur bateau pour 317 000 euros de marchandise non déclarée notamment 79 tonnes de coquilles Saint-Jacques. Ces coquilles, mais d'autres espèces également, proviendraient de pêches irrégulières. 
Les deux hommes ainsi qu'un autre membre de la famille ont été placés en garde à vue cette semaine. Ils y auraient reconnu, dans l'ensemble, les faits reprochés.

215 000 € de biens saisis


L'enquête débutée il y a 3 ans notamment par la gendarmerie maritime et la gendarmerie du Tréport a débouché sur des perquisitions début janvier au domicile des pêcheurs. Des voitures de luxe et de sport, ainsi qu’une moto et des sommes d'argent sur des comptes bancaires ont été saisies. Le montant s'élève à 215 000 €.
L'enquête est toujours en cours. Elle a été confiée au parquet de Dieppe.

Reportage de Gregory Archiapati et Judikaelle Rousseau :

durée de la vidéo: 00 min 45
Une famille soupçonnée de trafic illégal de coquilles saint jacques au Tréport


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche