Vigilance sur l'usage de l'eau, on enregistre 20 à 35 % de déficit pluviométrique en Seine-Maritime

Publié le Mis à jour le
Écrit par Véronique Arnould
Image d'illustration
Image d'illustration © MAXPPP - Pascal BROCARD

Cet hiver 2018 - 2019 n'a pas été suffisamment pluvieux en Seine-Maritime, la préfecture annonce d'ores et déjà des effets sur les ressources en eau. Trois zones sont placées en vigilance, une zone est déjà en alerte, un arrêté a été pris pour y restreindre les usages de l'eau.

De septembre à mars, les pluies sont efficaces, c'est le moment pour les nappes phréatiques de se recharger pour l'été. Mais, cette saison 2018-2019 n'a pas été assez pluvieuse, la Seine-Maritime fait partie des départements les plus secs de Normandie.

Face à ce constat, la DISEN (Délégation intersyndicale de l'eau et de la nature) a découpé le département en 9 zones. 3 d'entre elles sont en vigilance, c'est notamment la pointe de Caux, la vallée de la Saâne, celle du Cailly, du Robec, de l'Aubette. Sur la carte de la DISEN, ce sont les zones 3, 5 et 7. Il est demandé aux habitants d'être économes dans leur consommation d'eau. Les bons gestes sont à retrouver ici.
 

L'ouest de Rouen, notamment la vallée de l'Austreberthe,  est également sous haute-surveillance, cette zone 6 sur la carte est placée en alerte. Il est demandé aux usagers d'économiser la ressource en eau : ne pas laver leur voiture, arroser plutôt la nuit, ne pas remplir leur piscine. Les entreprises doivent réduire de 10 % leur consommation d'eau, quant aux agriculteurs, il leur est demandé de limiter la consommation d'eau en pleine journée et en plein champs.

Ces restrictions sont maintenues tant que la situation n'est pas revenue à la normale.

" Quand on observe sur une longue période, on constate que le niveau de nos nappes diminue de façon continue"
Pluies insuffisantes : le seuil d'alerte atteint dans la vallée de l'Austreberthe
Reportage de F.Pesquet et F. Levasseur

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.