Tourisme : les professionnels haut-normands satisfaits du mois de juillet 2015

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marianne Skorpis
Groupe de touristes italiens dans la rue du Gros-Horloge de Rouen
Groupe de touristes italiens dans la rue du Gros-Horloge de Rouen © Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

Le comité régional du tourisme de Normandie a dressé une bilan "à chaud" de juillet 2015. Un mois jugé globalement satisfaisant, notamment grâce au passage du tour de France dans la région et à une bonne météo.

A la mi-saison, le Comité régional de tourisme de Normandie a dressé le 4 août 2015 un bilan, jugé "satisfaisant", du mois de juillet 2015 dans la Seine-Maritime et dans l'Eure. L'organisme a mené une enquête par téléphone et recueilli les impressions de différents types de professionnels du tourisme.  Près de 70% d'entre eux prévoient de bons résultats pour le mois d'août.

Le tour de France et la météo à la rescousse du tourisme

Deux éléments ont relancé le tourisme en juillet 2015 selon le Comité : le passage du tour de France en Hausse-Normandie le 9 juillet, lors de la 6e étape, qui a relié Abbeville (Somme) au Havre (Seine-Maritime) et une météo considérée comme "clémente", avec un épisode de canicule et des précipitations moins importantes.


Les hôtels moins fréquentés que les sites touristiques 

L'enquête se base sur les impressions des professionnels et non sur les chiffres réels, mais elle permet d'avoir un aperçu des différences de fréquentations des différents types d'équipements touristiques. Ce sont les sites touristiques qui présentent le plus fort taux de satisfaction (69%). Plus de la moitié d'entre eux estiment leur activité meilleure qu'en juillet 2014. Les hôteliers sont les moins satisfaits et seulement un tiers d'entre eux pensent avoir une meilleure fréquentation que le même mois, un an plus tôt. 




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.