Wes, une voix africaine s'est éteinte à Alençon

Publié le

Son tube “Alane”, sorti en 1997, s’est vendu à plus de dix millions d’exemplaires. Le chanteur camerounais, Wes Madiko, s’est éteint le vendredi 25 juin à l'hôpital d’Alençon. Normand d'adoption, il vivait avec sa famille dans l'Orne depuis de nombreuses années.

Ses proches ont annoncé samedi 26 juin sur les réseaux sociaux le décès de Wes Madiko, communément appelé Wes. Il n'aurait pas survécu à une opération médicale due à une infection nosocomiale. Sa disparition laisse un vide dans le paysage musical africain.  

 

"Un homme plein d'humanité "

Né en 1964 à Mouataba, au Cameroun, Wes s'installe en France alors qu'il n'a qu'une vingtaine d'années. Il collabore avec Deep forest qui produira son album de 1997, principalement connu pour le titre "Alane", qui deviendra un tube planétaire et sacré disque de diamant. 

Le chanteur de 57 ans avait à coeur de promouvoir la culture africaine. Il ne chantait que dans la langue de ses grands parents, le bantou, un dialecte camerounais. Croyant et pratiquant, ses paroles étaient porteuses de messages de paix et d'espoir. 

C’était un homme généreux, créatif qui vivait dans la foi. Il était très ouvert à tout, profondément humain... Il était comme un frère pour moi!

Patrick Duprey, manageur de Wes Madiko

Très engagé auprès des jeunes, et dans différentes organisations humanitaires, le décès de ce père de famille a sucité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. 

Nous avons collaboré sur quelques chansons, nous avons fait une tournée mondiale ensemble. Je garde le souvenir de Wes riant et sautant sur scène. Repose en paix Wes.

Deep Forest

 

 

Un dernier tube 

Wes composera notamment la chanson officielle du Cameroun pour la Coupe du Monde de 1998 et la chanson "In Youpendi", entendue dans le film Le Roi Lion 2.

Ces dernières années sa carrière musicale était au ralenti. La collaboration avec le DJ allemand Robin Schulz en 2020 , l'avait toutefois remis sur le devant de la scène. Nous l'avions rencontré à l'occasion de la sortie du titre, qui compte aujourd'hui plus de 26 millions de vues sur Youtube. 

Wes Madiko devait partir en tournée dans le cadre du "Born in 90".  Après Khaled, il reste le deuxième chanteur africain a avoir reçu un disque de diamant. 

Une légende nous a quitté, nous laissant un ultime message de paix pour l'humanité sur son lit d'hôpital qui vous sera communiqué dans les jours à venir.

La famille de Wes

 

 

 

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité