Frelons asiatiques : discrets mais toujours aussi présents en Limousin

Le frelon asiatique est arrivé en Limousin en 2007
Le frelon asiatique est arrivé en Limousin en 2007

L'espèce reste bien implantée dans nos trois départements depuis son arrivée en 2007 et se plaît aussi bien à la ville qu'à la campagne.

Par Annaick Demars

Les apiculteurs de la région estiment toutefois que les conditions climatiques ont impacté le cycle de développement des colonies et que leur développement a pris un mois de retard. Les attaques de ce redoutable prédateur capable de décimer une colonie d'abeilles en quelques heures n’en sont donc pas encore à leur apogée. Cette espèce invasive prolifère désormais en milieu urbain et péri-urbain, mais cette année les nids semblent plus petits : ils dépassent rarement les 30 centimètres de diamètre. Rappelons que le frelon asiatique n’a pas été classé comme espèce nuisible, au grand dam de certains élus locaux, comme le raconte cet article du Monde
Frelons asiatiques : discrets mais toujours aussi présents en Limousin

COMMENT LUTTER CONTRE LE FRELON ?

Autre constat : les frelons asiatiques s'établissent fréquemment à quelques mètres du sol, notamment dans les arbustes et les haies à proximité des habitations.

Si vous êtes confronté à la présence d’un nid, sachez que les pompiers ne se déplaceront pas sauf en cas de risque immédiat, s’il se trouve à proximité d’une école, par exempl.
Il vous faudra alors faire appel à une société spécialisée dans la désinsectisation (dont la liste est disponible auprès des fédérations départementales des groupements de défense contre les organismes nuisibles).

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même un piège : le conseil général de Haute-Vienne a d’ailleurs mis en ligne un mode d’emploi visible ici. Les meilleures périodes pour le piégeage sont mars-avril et octobre-novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus