Giresse négocie avec la Libye

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Morin
Le 20 août 2012, Alain Giresse est décoré de la Légion d'Honneur par Michel Platini, alors président de l'UEFA, vingt-sept ans après la légendaire demi-finale Bordeaux-Juventus.
Le 20 août 2012, Alain Giresse est décoré de la Légion d'Honneur par Michel Platini, alors président de l'UEFA, vingt-sept ans après la légendaire demi-finale Bordeaux-Juventus. © France3Aquitaine

L'ancien joueur des Girondins de Bordeaux est en contact avancé avec la fédération libyenne pour devenir son nouveau sélectionneur. Mais Alain Giresse hésite encore.

Depuis le mois de mai dernier et son départ de la sélection du Mali, il était libre de tout engagement. Mais sa période d'inactivité pourrait bientôt s'achever. Alain Giresse, l'enfant de Langoiran (33) où il est né il y a soixante ans, a été approché par la fédération de la Libye. Son président, Muftah Goueidar, lui propose un salaire mensuel de 25 000 euros pour un contrat d'un an renouvelable, avec comme objectif de se qualifier pour la coupe du Monde 2014 au Brésil.

 

Du 50-50

L'ancien entraîneur de Toulouse, Paris, Rabat et sélectionneur de la Géorgie, du Gabon et du Mali pourrait se rendre la semaine prochaine à Tripoli afin de finaliser les discussions entamées ces derniers jours.  Mais Alain Giresse, que nous avons joint par téléphone mardi après-midi, reste très prudent. "Je n'ai rien décidé. Pour le moment, on discute et on peut dire que c'est du 50-50, c'est tout". L'ancien joueur emblématique des Girondins et de l'équipe de France (NDLR : 17 saisons, deux titres de champions de France et une coupe de France avec Bordeaux, une victoire à l'Euro 1984 et deux demi-finales de coupe du monde avec la sélection)  veut, entre autres, avoir des garanties sur sa sécurité avant de se rendre en Libye. De plus pour le moment il n'a pas encore discuté directement avec le président de la fédération mais avec des intermédiaires. 


La Libye veut grandir

Echaudé par son départ précipité du Mali en pleine turbulence politique au mois de mai, Alain Giresse ne veut pas revivre une situation similaire. 
Trente-sixième au classement mondial de la FIFA, la Libye a connu son fait de gloire l'année dernière en se qualifiant pour la Coupe d'Afrique des Nations 2012 alors que le pays était en guerre après la chute du dictateur Mouammar Kadhafi. Les joueurs y avaient aussi gagné un surnom, "les chevaliers de la Méditerranée". La semaine prochaine, ils seront peut-être commandés par une légende du football français. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.