• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les lapins ont envahi l'Île de Ré et provoquent de nombreux dégâts sur les cultures et les vignes

© France 3
© France 3

Les vacances pourraient bientôt mal tourner pour les quelques 70 000 lapins qui se sont installés à demeure sur l'Île de Ré. Des mesures pour stopper leur prolifération ont été engagées et des écogardes embauchés pour les combattre.

Par Christine Hinckel

La communauté de communes de l'Île de Ré prend le problème très au sérieux et a investi 80 000 euros, financés par l'éco-taxe, pour mener à bien cette guerre contre les lapins.
On ne compte plus sur l'île, les pieds de vigne ou les cultures rongés de jour comme de nuit et les agriculteurs sont à la fois exaspérés et démunis.
Les écogardes, payés eux aussi grâce à l'éco-taxe, élaborent des stratégies pour venir à bout du fléau sans obligatoirement éradiquer les rongeurs mais en cherchant en priorité à les parquer .
En Charente-Maritime, ce problème est loin d'être anecdotique car des actions en justice ont déjà été engagées par des agriculteurs. Fin 2012, des chasseurs ont été assignés devant le tribunal de Jonzac par un habitant de Saint Médard se plaignant des dégâts sur ses vignes. Il leur reprochait de ne pas avoir tué assez de ces lapins... décidemment très envahissants.

Voyez le reportage tourné sur l'Île de Ré par Valérie Prétot et Marc Millet
Les lapins ont envahi l'Île de Ré et provoquent de nombreux dégâts sur les cultures et les vignes
Les lapins ont envahi l'île de Ré. Il sont beaucoup trop nombreux et posent de nombreux problèmes aux agriculteurs. Pour combattre ce fléau la communauté de communes a engagé des éco-gardes qui cherchent à contenir les nuisances. Reportage de Valérie Prétot et Marc Millet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus