• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : Jean-Pierre Verdon le père de l'otage est “sans illusion“ et ”très affecté”

Jean-Pierre Verdon / © france3Aquitaine
Jean-Pierre Verdon / © france3Aquitaine

Le père de Philippe Verdon, l'otage dont l'exécution a été annoncée par Aqmi  par une agence mauritanienne, a indiqué ne se faire "aucune illusion" sur le sort de son fils, mais très affecté, attendre "confirmation" du pire.

Par A.H.

 Jean-Pierre Verdon, qui demeure en Dordogne. "Je ne me fais aucune illusion, mais j'attends confirmation" de la mauvaise nouvelle, "Je ne suis vraiment pas en état de m'exprimer". Il n'a pas souhaité faire de commentaire supplémentaire.
Le père de Philippe a été prévenu dans la nuit par le Quai d'Orsay de la diffusion d'un communiqué, à la suite de l'annonce de l'agence mauritanienne, qui n'a pas été confirmée de source officielle.
L'Agence Nouakchott Information (ANI) a cité un homme présenté comme un porte-parole d'Aqmi qui a affirmé que Philippe Verdon, qualifié d'"espion", avait été exécuté "le 10 mars en réponse à l'intervention de la France dans le nord du Mali".
Selon le Comité de soutien aux otages Philippe Verdon et Serge Lazarevic, le Quai d'Orsay a fait un "travail pédagogique en prévenant les familles à 01H00 du matin de la diffusion d'un communiqué. Ils ont dit à la famille de le prendre avec beaucoup de réserves. Rien n'est confirmé", a déclaré Pascal Lupart, président du comité de soutien.

Sur le même sujet

Le concert de Roger Hodgson a ému les fans à Blues passion

Les + Lus