Christophe Coin quitte l'Ensemble Baroque de Limoges et ne sera plus associé à la Fondation “la Borie en Limousin”

Christophe Coin, dirigeant l'Ensemble Baroque de Limoges
Christophe Coin, dirigeant l'Ensemble Baroque de Limoges

Les rumeurs d'un départ de Christophe Coin circulaient depuis plusieurs mois. Finalement les avocats des deux parties ont décidé ce lundi d'acter la séparation "d'un commun accord".

Par Christian Bélingard

Un conseil d'administration se réunira  courant juin pour examiner la succession de Christophe Coin à la tête de l'Ensemble Baroque du Limousin dont il avait pris les rênes depuis 1991. Le projet artistique de ce soliste internationalement reconnu a été au coeur de la création du site de la Borie.

Une bonne vingtaine d'enregistrements discographiques, pour la plupart de répertoire inédit, et des colloques internationaux de référence ont marqué cette collaboration.


[video] reportage concert ensemble baroque de Limoges (2011)
DMCloud:76443
Concert de Christophe Coin

Interviennent dans ce reportage:

Emiliano GONZALEZ TORO (Ténor)
Christophe COIN (Directeur artistique ensemble baroque de Limoges)




Reportage à venir sur nos différents supports


Bio-express

Christophe Coin obtient en 1974, à l'âge de 16 ans, le premier prix de violoncelle au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dans la classe d’André Navarra. Il  cotoie Jordi Savall à la Schola Cantorum de Bâle. En 1984, il accompagne Rudolf Noureev pour la création de son solo sur la Troisième Suite pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach. La même année, il fonde le Quatuor Mosaïques avec trois musiciens autrichiens, Erich Höbarth, Andrea Bischof et Anita Mitterer, s'engageant dès lors sur la totalité de l'œuvre de chambre de Haydn, Mozart, Schubert et Beethoven. En 1991, Christophe Coin prend la direction de l'Ensemble Baroque de Limoges avec lequel il explore les musiques des XVII et XVIIIèmes siècles.Christophe Coin est chargé des cours de violoncelle baroque et de viole de gambe au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à la Schola Cantorum de Bâle.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus