Renaud Lavillenie médaille d'argent du saut à la perche aux championnats du monde de Moscou.

Renaud Lavillenie était un des plus grands espoirs de médaille d'or pour les athlètes français aux championnats du monde qui se déroulent à Moscou. Il devra se contenter de la médaille d'argent, il termine à la deuxième place du podium.Son frère Valentin a été éliminé dès le début de l'épreuve.

Valentin Lavillenie allant vers son frère Renaud après son élimination en finale de saut à la perche
Valentin Lavillenie allant vers son frère Renaud après son élimination en finale de saut à la perche © AFP

 

Une compétition difficile pour Renaud dans sa quête du titre mondial

Renaud Lavillenie est entré dans la compétition avec une barre à 5,65m qu'il a franchie après deux essais. Il a ensuite tenter de franchir une barre à 5,82m en ne sautant pas celle à 5,75m.
Le perchiste cognaçais a réussi a franchir la barre à 5,82m après deux essais comme pour sa première barre. Pendant toute la compétition, Il a dû faire face à une grosse concurrence de l'équipe allemande.
A 19h15,(HF), Renaud a échoué au premier essai à 5,89m alors que son principal concurrent l'Allemand l'Allemand Rapahel Holzdepper a réussi au premier essai.Le Charentais a réussi a sauté cette hauteur lors de son troisième et dernier essai.
Désormais, les deux perchistes se battaient désormais pour l'or que Renaud Lavillenie a raté de peu. Le Français (5,89 au 3e essai) s'est classé deuxième derrière l'Allemand Raphael Holzdeppe (5,89m au 1er essai), pour offrir une deuxième médaille à la France. Renaud a échoué à passer la barre des 5,96m. Il a donc de nouveau échoué pour tenter de concourrir le titre de champion du monde, le seul qui manque à son palmarès.
La réaction de Renaud Lavillenie au micro de France Télévisions après la compétition
##fr3r_https_disabled##
Lavillenie réaction à la médaille d'argent


Grosse déception pour Valentin

Valentin Lavillenie a été éliminé dès le début de l'épreuve et dès la première barre à 5,50m. Il n'a pas réussi pendant les trois essais à franchir cette hauteur. Il avait franchi une barre à 5,55m pour se qualifier à la 11ème place sur les 13 qualifiés pour les finales.


Grosse pression sur Renaud

Champion olympique à Londres, quintuple champion d'Europe, septuple champion de France, le sportif cognaçais âgé de 26 ans n'a jamais remporté le titre de champion du monde.
Il s'est qualifié ce week-end facilement en passant une barre à 5,65 mètres après deux sauts.
Renaud était accompagné pour la première fois dans cette épreuve par son frère cadet, Valentin âgé de 22 ans qui lui aussi s'était qualifié pour cette finale avec un saut à 5,55 mètres.
En se qualifiant tous les deux pour cette finale, la fratrie Lavillenie en rappelle une autre célèbre, celle des frères Bubka dans les années 90.

Renaud Lavillenie très concentré et motivé avant cette finale de saut à la perche

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport athlétisme