Philippe Croizon se dit soulagé d'avoir retrouvé son fauteuil. Il va écrire au Premier ministre pour que le handicap devienne cause nationale

Philippe Croizon a appris hier soir lundi par un coup de téléphone que son fauteuil avait été retrouvé dès vendredi sur un parking près de Dieppe par un chauffeur de transport pour handicapé.

Philippe Croizon a retrouvé le sourire en même temps que son fauteuil.
Philippe Croizon a retrouvé le sourire en même temps que son fauteuil. © France 3
" Il l'a mis en sûreté en ignorant que j'en étais le propriétaire. Il ne m'a appelé que ce lundi soir pour m'en informer, après avoir vu un reportage sur cette affaire à la télévision", explique Philippe Croizon.
"J'étais tellement retourné que j'ai tout de suite chercher son numéro de téléphone pour l'appeler...Philippe m'a dit c'est une blague?" témoigne ce matin la personne qui a retrouvé son fauteuil.
Voici son témoignage enregistré ce matin par France 3 Haute-Normandie.


"C'est une belle histoire d'été" conclut le nageur amputé des quatres membres à la suite d'un accident sur le toit de sa maison près de Châtellerault (86).
Philippe Croizon se rendra jeudi matin au commissariat de Dieppe en Seine-Maritime pour récupérer le fauteuil qui lui avait été volé la semaine dernière à Martin-Eglise (76) alors que le sportif handicapé rendait visite à de la famille.
Philippe Croizon avait lancé un appel pour que son fauteuil roulant électrique fabriqué sur mesure et d'une valeur de 24 000 euros lui soit rendu.
Depuis ce week-end, de très nombreux messages de solidarité lui étaient parvenus par les réseaux sociaux et les médias avaient largement évoqué ce vol.
Le Premier ministre, lui-même, lui avait téléphoné hier lundi pour l'assurer de soutien.
Une levée de fond avait été organisée, aujourd'hui Philippe Croizon assure que l'argent récoltée ira à d'autres personnes en situation de handicap pour qu'elles puissent s'équiper.
L'affaire se termine donc bien pour Philippe Croizon mais aujourd'hui le nageur amputé des quatres membres qui a forcé l'admiration de tous en réalisant de formidables exploits sportifs veut profiter de cette mobilisation pour faire avancer la cause des handicapés.
Celui qui a traversé la Manche à la nage et relier les cinq continents en traversant les détroits va écrire à Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre pour que le handicap devienne cause nationale dans les prochaines années.

Ce matin, chez lui, Philippe Croizon avait retrouvé le sourire. Son témoignage dans le reportage de Céline Cabral et Romek Gasiorowski.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers handicap