Le bateau Picoty a pris le départ de la Transat Jacques Vabre aujourd'hui au Havre avec arrêt prévu à Roscoff

Avec cinq jours de retard et après deux faux départs en raison d'une météo très défavorable, les 44 duos de la Transat Jacques Vabre (TJV) ont enfin quitté Le Havre (Seine-Maritime) jeudi en direction d'Itajai (Brésil)

Départ de la Transat au Havre, 7 novembre 2013. Le bateau Picoty-Lac de Vassivière ( class 40) est en rouge à droite de la photo
Départ de la Transat au Havre, 7 novembre 2013. Le bateau Picoty-Lac de Vassivière ( class 40) est en rouge à droite de la photo © Jean-Marie Liot
Mais les plus petits voiliers de la Transat vont devoir s'arrêter à Roscoff (Finistère) et c'est donc le cas du bateau Picoty-Lac De Vassivière. En effet, la direction de la course a indiqué que cet arrêt était nécessaire pour laisser passer "un mauvais coup de vent" dans le golfe de Gascogne. 

Les Class 40 auraient été pris dans le renforcement maximum de ce phénomène météo avec une mer très grosse et des rafales très violentes au passage du front samedi matin" a précisé un responsable


Pendant que les autres classes débouleront vers la pointe espagnole pour attraper un anticyclone qui se forme et se renforce, les Class40 patienteront à Roscoff. La direction de course "décidera en fonction des dernières informations météo le temps de neutralisation de la flotte". Les équipages seront chronométrés à leur arrivée à Bloscon (Roscoff), et repartiront dans le même ordre dès que la situation se sera améliorée en sortie de Manche et dans le golfe de Gascogne.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter