Abandon du projet d'abattoir halal à Guéret

Mustapha Masri, le président de Sovialim / © France 3 Limousin
Mustapha Masri, le président de Sovialim / © France 3 Limousin

Mustapha Masri, le président de la société SOVIALIM porteuse du projet a annoncé officiellement qu'il jetait l'éponge.
Le maire de Guéret, Michel Vergnier, a confirmé l'information.

Par Pascal Coussy

Depuis plusieurs mois le projet d'abattoir halal du patron de la SOVIALIM avait crée une polémique qui avait fini par résonner bien au delà des frontières de la Creuse.

Les défenseurs de la cause animale du NARG avaient su médiatiser leur lutte. Une nouvelle manifestation était prévue à la fin de mois.
Quant à Michel Vergnier, il avait indiqué en janvier dernier que pour lui, le projet était "suspendu".

Aujourd'hui, c'est l'initiateur du projet lui-même qui annonce la fin de l'aventure dans un communiqué publié cet après-midi.

"La société SOVIALIM a le regret d'annoncer qu'elle met fin à son projet d'abattoir sur la Creuse".


Pour expliquer sa décision Mustapha Masri, le patron de SOVIALIM, évoque "l'acharnement" et "les menaces" à l'encontre de ses interlocuteurs Creusois, l'absence de soutien politique à son projet, la "stigmatisation des juifs et des musulmans autour de ce projet" et le "tapage" orchestré par le collectif NARG.

Mustapha Nasri rappelle aussi que son projet était censé répondre à une demande de viande Halal d la part des grands pôles urbains français qui est de plus en plus alimentée par des importations de viande étrangère.
Il évoque aussi les 30 emplois que devait créer son projet dans le 4ème département d'élevage français ... aujourd'hui dépourvu d'abattoir.

 

Les + Lus