• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Municipales à Limoges : le maire PS Alain Rodet serait réélu au second tour selon un sondage Ipsos-Stéria

Selon le sondage Ipsos / Steria réalisé pour France 3 Limousin, la liste du maire sortant socialiste Alain Rodet est créditée de 46% des intentions de vote, 40% pour la liste UMP/UDI/MoDem d'Emile-Roger Lombertie et 14% pour le Front National Vincent Gérard.

Par François Clapeau / Sylvain Antoine

Principal enseignement : la liste PS-FG-PRG-Europe-Ecologie/Les Verts conduite par Alain RODET recueille 46% des voix, la liste UMP-UDI-MoDem conduite par Emile LOMBERTIE 40%, et la liste FN conduite par Vincent GERARD 14%. Dans ce cas de figure, Alain Rodet conserverait donc assez largement la mairie de Limoges.

21% des personnes interrogées, certaines d'aller voter, n'ont pas exprimé d'intention de vote.
Indice de participation : 59% à 63%, contre 60,48% au 1er tour.

La liste de droite renforcée par des électeurs du FN

La liste d'union de la droite obtient un niveau d'intentions de vote légèrement supérieur aux scores cumulés des deux listes UMP et UDI au premier tour, grâce au renfort d'environ 15% de l'électorat FN du premier tour. Le réflexe "vote utile" de cette petite partie de l'électorat frontiste devrait toutefois être insuffisant pour inverser le rapport de force et faire battre la gauche.

La liste d'Alain Rodet bénéficie d'un bon report des voix de la liste de Gilbert Bernard.

 / ©
/ ©

Marge d'incertitude

L'étude a été réalisée avec un échantillon représentatif de 603 personnes âgées de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales à Limoges, constitué selon la méthode des quotas. Un échantillon interrogé par téléphone. Méthode des quotas : sexe, âge, profession et canton.
Les intentions de vote ont été calculées sur la base des personnes certaines d’aller voter.

Selon Ipsos / Steria, les résultats des intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral mais donnent une indication significative de l’état du rapport de forces actuel entre les listes en présence. Ils doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : plus ou moins 3 et 4 points pour les principales listes, plus ou moins 1 à 2 points pour les autres.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus