• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Qui est Xavier Bonnefont, le jeune UMP de 34 ans qui a repris Angoulême à la gauche ?

Xavier Bonnefont, UMP, au soir de sa victoire à Angoulême. / © Maxppp
Xavier Bonnefont, UMP, au soir de sa victoire à Angoulême. / © Maxppp

L'UMP Xavier Bonnefont, qui a repris la mairie d'Angoulême conquise par le PS en 2008, est un jeune professionnel de la politique, formé notamment au sein des cabinets de Jean-Pierre Raffarin en région.

Par Avec AFP

Agé de 34 ans, Xavier Bonnefont, pacsé et père d'un enfant, était ces dernières années collaborateur dans sa circonscription de la députée européenne Elisabeth Morin-Chartier, tout en s'affirmant depuis 2008 comme un des chefs de file de l'opposition municipale à Angoulême.


Un "passionné de la chose publique"

Celui qui écolier assistait le soir au conseil municipal du petit village de Coulonge, où siégeait son père, se définit comme "de tout temps passionné par la chose publique", lui qui était issu d'un "milieu modeste", avec des parents commerçants ambulants.
En 2002, maîtrise de droit public en poche, pas encore encarté UMP, Xavier Bonnefont devient chargé de mission auprès du cabinet de Jean-Pierre Raffarin, alors président du Conseil régional de Poitou-Charentes puis au sein de celui d'Elisabeth Morin-Chartier qui succéda à M. Raffarin.


Un proche de l'ancien maire de droite Philippe Mottet

Il dit avoir vécu le résultat du 21 avril 2002, l'accession de Jean-Marie le Pen au second tour de l'élection présidentielle, "comme un choc et un appel à l'engagement républicain" et s'est résolu à adhérer à l'UMP dès sa fondation, l'année suivante.
Philippe Mottet, maire (UDF puis UMP) d'Angoulême de 1997 à 2008, avait fait de Xavier Bonnefont son chef de cabinet en 2005 puis l'un de ses colistiers aux municipales de 2008.
Battu par le PS Philippe Lavaud, l'ex-maire de droite démissionnait alors de son mandat de conseiller, laissant Xavier Bonnefont s'affirmer en leader de l'opposition avec Samuel Cazenave, candidat UDI - dont la liste a fusionné entre les deux tours de ces municipales avec la liste Bonnefont.




A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus