En cas de fusion des régions, Jean-Paul Denanot réclame un référendum local

Au lendemain de l'annonce de Manuel Valls de réduire de moitié le nombre de régions d'ici 2017, le président de la région Limousin fait part de son scepticisme sur l'efficacité de la mesure. Selon lui, elle coûterait cher et ne permettrait pas de faire beaucoup d'économies.

Jean-Paul Denanot ne veut pas être marié de force avec l'Auvergne.
Jean-Paul Denanot ne veut pas être marié de force avec l'Auvergne. © France 3 Limousin
Selon la plupart des cartes présentées au lendemain de l'annonce du premier ministre, le Limousin devrait fusionner avec l'Auvergne.
C'est en tout cas la proposition du comité Balladur en 2009.
Le rapport Raffarin, présenté en 2013, évoquait lui une fusion Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin.

Pour Jean-Paul Denanot, ce mariage forcé ne va pas de soi.
Le président du conseil régional évoque la possibilité de consulter les populations des régions concernées.
durée de la vidéo: 01 min 43
Réaction de Jean-Paul Denanot à l'annonce de la fusion des régions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions aménagement du territoire politique