Litige CSP-Giannakis: les prud'hommes rendront leur jugement le 1er juillet

Ce matin, l'ancien coach du Limoges CSP n'est pas venu à l'audience. Il était représenté par une avocate de Limoges, Maitre Carine Niort. Maitre Martial Dauriac représentait de son côté le CSP.

Frédéric Forte, président du Limoges Csp et Maitre Martial Dauriac, avocat du club,  à l'audience des prud'hommes à Limoges, 29 avril 2014
Frédéric Forte, président du Limoges Csp et Maitre Martial Dauriac, avocat du club, à l'audience des prud'hommes à Limoges, 29 avril 2014
Ce matin l'avocate de Panagiotis Giannakis a indiqué qu'elle n'avait aucun élément pour pouvoir plaider. Elle souhaitait le renvoi de l'affaire. En définitive, Maitre Niort a obtenu un délai de 8 jours pour argumenter par écrit. Par ailleurs le conseil des prud´hommes a demandé une copie du contrat chinois de l'ancien coach du CSP. La date du jugement est désormais connue: ce sera le 1er juillet prochain.

Revoir le compte rendu d'audience en live tweet:

 





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
limoges csp sport justice