Les communes du Limousin appelées par les préfectures à sonner le tocsin vendredi

Le tocsin sonnera le 1er août 2014 dans de nombreuses communes de France pour commémorer le centenaire de la déclaration de la guerre 14-18
Le tocsin sonnera le 1er août 2014 dans de nombreuses communes de France pour commémorer le centenaire de la déclaration de la guerre 14-18

Pour commémorer le centenaire du début de la première guerre mondiale, les préfectures ont proposé aux communes de faire retentir les cloches des édifices publics. Les communes de Limoges et de Saint-Yrieix, par exemple,  ont déjà fait savoir qu'elles s'associaient à ce devoir de mémoire

Par Christian Bélingard

Mais bien d'autres communes vont également se rajouter à la liste. En 1914, le tocsin avait marqué le signal de départ pour des millions d'hommes vers cette guerre qui dura 4 ans et fit 9 millions de morts et 6,5 millions de blessés en Europe. 

C'est à 16h que le tocsin sera ainsi sonné dans toute la France. Dans une circulaire, le ministère de l'Intérieur rappelle que la compétence en la matière revient aux communes. Les maires pourront donc célébrer le centenaire "en faisant retentir les cloches des édifices publics de leur ressort" vendredi 1er août, "selon les modalités qui paraîtront localement adaptées" et "sur la base du volontariat".

Il s'agit, selon Kader Arif, secrétaire d'Etat aux anciens combattants, de commémorer la Grande Guerre "dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer, en y associant le plus grand nombre de Français, pour un Centenaire de cohésion et d'unité nationale".

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus