• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Haute-Vienne : Les cloches de Courbefy retrouvent pour une journée leur place dans la chapelle du hameau

© Jérôme Piperaud
© Jérôme Piperaud

Chaque année, pour le 1er mai, les habitants du village célèbrent la Saint-Eutrope. Pour l'occasion, les cloches centenaires de la chapelle, qui avait été volées, puis retrouvées, ont été réinstallées.

Par Alexandra Filliot

C'est une tradition que les fidèles du hameau de Courbefy, sur la commune de Bussière-Galant, ne manqueraient pour rien au monde. Les célébrations du 1er mai.

Mais cette année, l'ambiance était particulière : une demi-heure avant le début de la messe dédiée à Saint-Eutrope, saint patron du lieu, les deux cloches de la chapelle ont été remises à leur place. Âgées de plus de 500 ans, ces cloches sont en effet conservées à l'abri des regards depuis cinq mois.

L'an dernier en effet, les deux cloches avaient disparu quelques jours avant la cérémonie. Après le vol, du sang avait été prélevé sur le sol de la chapelle ; les cambrioleurs s'étaient blessés. Mais les analyses ADN n'ont rien donné. Finalement, les deux cloches avaient été retrouvées quelques mois plus tard, posées devant la mairie, le jour de Noël. Le mystère autour de cette disparition reste entier.

Ce retour, salué par les fidèles lors de la messe ce vendredi matin, n'est cependant que provisoire ; la municipalité a en effet annoncé que les cloches seraient retirées en fin de journée afin d'éviter une nouvelle disparition. 

Les deux cloches, qui pèsent chacune 25 kilos, seront de nouveau installées pour les célébrations de 2016.


Vidéo : Cloches de Courbefy
Reportage de Jérôme Piperaud, Rodolphe Augier et Marion Haranger
Interviennent dans ce reportage  : Bernard Guilhem, maire adjoint, et Père Thomas



Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus