Annulations, reports, le calendrier sportif bouleversé

Les mesures drastiques de lutte contre la propagation de l'épidémie contraignent les organisateurs des grands événements sportifs régionaux à reporter ou annuler leurs compétitions. Tour d'horizon non exhaustif.

Le grand prix de Pau 2020 est reporté à une date non fixée.
Le grand prix de Pau 2020 est reporté à une date non fixée. © F3A
Ce mardi était une mauvaise journé sportive pour les amateurs de tennis. Dans l'après-midi, ils ont appris le report à fin septembre de Roland Garros, l'un des quatre plus grands tournois du circuit mondial féminin et masculin. Les mesures de confinement ne permettent pas aux travaux entrepris sur le site de la Porte d'Auteuil de continuer. Les délais d'achèvement étant impossibles à tenir, la terre battue parisienne attendra la fin de l'été le 20 septembre pour accueillir les reines et les rois de la balle jaune.

Le Tournoi de Primrose annulé, le grand prix de Pau reporté

En revanche, la treizième édition du tournoi ATP Challenger de la Villa Primrose à Bordeaux, prévue du 11 au 18 mai, est purement et simplement annulée. La suspension du calendrier international ne permet pas de trouver une autre date d'ici l'automne dans un agenda déjà surchargé. Un coup dur pour l'épreuve bordelaise mais qui ne met pas en péril son existence selon le président du club de la Villa Primrose Bernard Dupouy. Rendez-vous donc l'année prochaine sur la terre battue bordelaise.
Les grand prix automobile moderne et historique de Pau, qui devaient respectivement se dérouler du 22 au 24 mai et du 30 mai au 1er juin, sont reportés. L'annonce a été effectuée ce mardi. Pour l'heure, aucune autre date n'a été fixée. Les organisateurs de cette institution du sport automobile en France, crééé en 1933, n'ont pas eu le choix. En effet, les premiers aménagements (installation des stands, des rails, des grillages, des murs de pneus) devaient commencer huit semaines avant le feu vert des essais libres, soit le 28 mars. Une échéance impossible à tenir. 
Autre rendez-vous majeur, les courses de Pâques de Nogaro, dans le Gers. Le coup d'envoi très prisé de la saison de course automobile dans l'hexagone est reporté aux 10, 11 et 12 juillet. 
En revanche le championnat de France inter séries de dériveur et de quillard, organisé par le Cercle de Voile  de Bordeaux  est toujours prévu du 21 au 24 mai au lac de Maubuisson. 

Pas de Ligue 1 et 2 avant au moins le 15 avril

Mardi, l'UEFA a acté le report de l'Euro, prévu de mi-juin à mi-juillet, à l'an prochain à la même époque. La priorité du gouvernement continental du football est de terminer les compétitions européennes de clubs, la ligue des Champions et la ligue Europa, actuellement officiellement suspendues. Mais également de finir au plus tard le 30 juin les championnats nationaux. Hier, le conseil d'administration de la Ligue Professionnelle de Footbal a pris acte avec satisfaction de cette décision. Sa présidente Nathalie du Boy de la Tour a rappelé "les immenses enjeux économiques" pour les clubs, financièrement très pénalisés par ces semaines sans matchs. En sachant qu'il faut deux semaines d'entraînement collectif avant de rejouer, la LFP espère faire reprendre les championnats de L1 et L2, qui concernent Bordeaux et Niort, le 15 avril. Mais à condition que la période de confinement en cours ne dure que quinze jours...




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport région nouvelle-aquitaine tennis voile coronavirus/covid-19 santé société