Attention à certaines plantes dangereuses pour la santé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gwenola Beriou .

Connaissez-vous l'ambroisie, la berce du Caucase ou encore la pariétaire de Judée ? En plein été, ces plantes sont en fleur, mais attention, elles sont allergisantes, urticantes ou photosensibilisantes, et peuvent provoquer des problèmes de santé.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Avec les beaux jours, la nature s'épanouit, les promeneurs en profitent, mollets à l'air, ils ne se méfient pas...
Mais attention, certaines plantes peuvent être à l'origine de graves problèmes de santé.

En mai 2019, sept enfants ont été brûlés au deuxième degré après avoir joué avec des feuilles de figuier, alors qu'ils étaient en classe découverte sur l'île d'Aix, en Charente-Maritime.
Combiné à une exposition au soleil, les contacts avec la substance contenue dans les feuilles de figuier peut provoquer une phytophotodermatose, une réaction anormale de la peau.

D'autres plantes peuvent s'avérer dangereuses.
La berce du Caucause est une plante invasive dont la sève est photosensibilisante. Tout comme les feuilles de figuier, elle peut provoquer des brûlures après une exposition à la lumière du jour ou au soleil.
 

L'ambroisie est elle-aussi une plante envahissante, dont la floraison est à son maximum à la fin de l'été, et dont le pollen est extrêment irritant et allergisant. Elle peut peut provoquer de l'asthme, des rhinites allergiques et de graves irritations.

Le danger réside aussi en pleine ville. La pariétaire de Judée pousse sur les vieux murs. Au mois de mai, son pollen peut aussi provoquer des allergies respiratoires.
 

Sur les 2000 espèces de plantes existant en Limousin, près d'une cinquantaine peuvent poser des problèmes de santé.
 
Danger des plantes urticantes ou allergisantes



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité