Cet article date de plus de 6 ans

Ligue 1 : les Girondins font match nul (0-0) face à Bastia

Face à des Bordelais généreux mais handicapés par l'absence de joueurs retenus pour la Coupe d'Afrique des Nations, Bastia a réussi à préserver le match nul 0-0 sur son terrain samedi, malgré une dernière demi-heure disputée à 10 contre 11.
Entre deux équipes éliminées de la Coupe de France cette semaine, par Quevilly pour les Corses et le PSG pour les Bordelais, le début de match laissait entrevoir des Bastiais plutôt poussifs face à des Bordelais bien en place, avec comme point commun un déchet technique assez important.

Bordeaux était la première équipe à se procurer une occasion très dangereuse, quand Touré, bien démarqué, décochait une frappe puissante depuis l'entrée de la surface, qui frôlait le poteau gauche de Leca (26).
Face à une défense corse montrant une étonnante fébrilité, les Girondins dominaient le match et manquaient d'ouvrir le score quand Touré, involontairement lancé par une passe ratée de Cahuzac, s'est présenté seul face à Leca qui a effectué une belle parade pour sauver son camp (46).
Quelques minutes plus tard, c'est encore Touré qui faisait trembler d'une frappe à ras de terre le gardien bastiais, qui s'est de nouveau interposé avec brio (53).

Le manque d'expérience se faisait ressentir au niveau de l'attaque bastiaise, qui avait bien du mal à exister. Les Girondins continuaient à se montrer dangereux, la nouvelle recrue suédoise Thelin s'infiltrant dans la défense avant de buter sur une nouvelle sortie du gardien bastiais Leca (60).
La tâche se compliquait pour les Corses, puisque quelques instants plus tard, leur capitaine Cahuzac était expulsé après un second carton jaune (62). Son entraîneur Ghislain Printant, du reste, était lui aussi expulsé dans les arrêts de jeu. Mais l'essentiel était alors assuré pour les Corses, qui sont même passés à deux doigts d'ouvrir le score sur une tête de Modesto sur corner (84).

 

Déclaration de Willy Sagnol à l'issue du match :

"Par rapport à notre situation, c'est un point de gagné, mais sur ce match, c'est deux points de perdus. On peut être frustrés, même si je tire mon chapeau au gardien bastiais.
Nous avons mis plus d'attaquants après l'expulsion de Cahuzac pour essayer de gagner. Mais ce que je regrette c'est de ne pas avoir vu les joueurs continuer à passer par les côtés alors que Bastia était en infériorité numérique. On a manqué d'efficacité. 

Thelin nous fera beaucoup de bien même si ce soir il a manqué de fraîcheur. C'est un joueur qui va au duel et c'est positif.

On a malgré tout tendance à se mettre en danger seuls avec beaucoup de pertes de balle. On avait clairement dit vouloir produire du jeu en début de saison. Cela prend du temps, car parfois on croit qu'il y a des acquis et les semaines suivantes, on est démentis. Il y a des hauts et des bas, ce soir on est au milieu".



 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football girondins de bordeaux sport ligue 1