Naïma Charaï, invitée du 19/20

Publié le Mis à jour le
Écrit par Agnès Haïrabedian
Naïma Charaï, Présidente de l'Acsé et conseillère régionale Aquitaine
Naïma Charaï, Présidente de l'Acsé et conseillère régionale Aquitaine © flickr/parti socialiste

La conseillère régionale d’Aquitaine, Présidente de l'agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des change (Acsé), en visite à Bordeaux, répond aux questions de Marie-Pierre D'Abrigeon

Une carrière politique au service de l’égalité

Naïma Charaï est déléguée aux solidarités, à la lutte contre les discriminations et à l’égalité femme-homme au Conseil régional d’Aquitaine.

Diplômée en psychologie sociale, elle s’engage très tôt dans le milieu associatif comme bénévole au sein de la Mission France de  Médecins du monde pour faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de très grande précarité. Elle s’investit très vite dans la prévention des risques de toxicomanie pour devenir coordinatrice d’un réseau de soins. En 2001, elle fonde et dirige une association de soutien aux prostituée  : Information, Prévention, Proximité, Orientation (Ippo).

En mars 2004, elle est élue pour la 1ère fois conseillère régionale au Conseil régional d’Aquitaine, et devient déléguée à la politique de la ville. En 2008, elle met notamment en place un programme de lutte contre les discriminations, avec recrutement paritaire et CV anonymes. Elle est réélue en mars 2010 et devient déléguée aux solidarités, à la lutte contre les discriminations et à l’égalité femme-homme. En 2007, elle devient une première fois députée suppléante de Noël Mamère sur la 3ème circonscription de la Gironde.

La visite de Naïma Charaï en Gironde 

Reportage de Guillaume Decaix et Ludovic Cagnato





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.