Plainte contre les vidéos de Neknomination

L'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) porte plainte contre X pour faire cesser la diffusion de vidéos « Neknomination », ce jeu d'alcool qui a envahit depuis plusieurs mois les pages de Facebook.

© France 3 Aquitaine
En février, un Britannique de dix ans a dû être hospitalisé après avoir ingurgité un mélange de vodka, de mayonnaise et de diverses sauces. Il venait de jouer tout simplement à la Neknomination, un jeu qui consiste à poster sur Facebook une vidéo de soi en train de boire cul-sec un verre d'alcool, puis d'inviter trois amis à faire de même.

Ce "drôle de jeu" aurait déjà causé la mort de cinq personnes. L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) a adressé le 17 mars une plainte contre X au procureur de Paris pour faire cesser le développement alarmant de ce jeu et en interdire la diffusion sur internet.

A Bordeaux, la préfecture avait réagit suite à l'information diffusée dans les médias sur l'organisation dans un bar d'une "soirée neknomination". Le bar bordelais qui proposait cet "événement" au mois de février dernier fut rappelé à l'ordre. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société jeunesse