Cet article date de plus de 5 ans

Charente-Maritime : élus et parents d'élèves veulent sauver leurs écoles rurales

Elus, parents d'élèves et enfants venus de plusieurs communes rurales de l'est et du sud de la Charente-Maritime ont manifesté ce matin au conseil départemental pour s'opposer aux fermetures de classe prévues dans la nouvelle carte scolaire.
Elus et parents d'élèves au conseil départemental pour défendre les écoles rurales
Elus et parents d'élèves au conseil départemental pour défendre les écoles rurales
Plus de 100 personnes étaient réunies ce matin dans les locaux du conseil départemental pour défendre les classes menacées et la ruralité. Car, pour elles, au-delà de la fermeture de classes, c'est leur mode de vie en milieu rural qui est menacé. En raison des regroupements pédagogiques entre communes, la nouvelle carte scolaire entraînera la fermeture de certaines écoles.


300 personnes dans la rue à St-Jean-d'Angely

Une situation inacceptable pour les élus et les habitants de ces zones rurales qui sont mobilisés depuis plusieurs semaines. Une manifestation avait déjà réuni 300 personnes dans les rues de St-Jean-d'Angély le 5 mars dernier.
Elus et parents d'élèves voulaient ce matin sensibliser les élus de Charente-Maritime à leur cause. Ils ont été reçus notamment par Dominique Bussereau, le président LR du conseil départemental, qui leur a apporté son soutien.


Le reportage d'Eric Vallet, Pierre Lahaye et Nadine Pagnoux-Tourret :
durée de la vidéo: 01 min 48
Charente-Maritime : manifestation contre la fermeture de classes






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société ruralité