Avec le mauvais temps, les jeux de société ont la cote dans les campings de Charente-Maritime

La météo en juillet et en ce début du mois d'août n'est pas favorable aux vacanciers. Les campings de Charente-Maritime doivent donc s'adapter pour occuper les touristes. Et le bon vieux jeu de société est redevenu la star de l'été.

Monopoly, La Bonne Paye, le Uno ou un jeu de cartes traditionnel, les touristes s'amusent avec cet été. Au camping du Domaine de Bernezac, à Saint-Palais-sur-Mer, ces jeux de société sont très prisés des vacanciers. Grâce au temps pluvieux, ils redeviennent les stars des campings.

"Dès qu'il y a un peu d'humidité, les quelques jeux que nous avons, partent dans les caravanes", rapporte Daniel Ramade, responsable du camping du Domaine de Bernezac.

Son établissement fait le plein, alors le gérant doit pouvoir occuper ceux qui n'osent pas braver le mauvais temps. D'autres, par contre, comme Nathalie Sanchez, vacancière venue de Toulouse, pas question de rester immobile.

"Selon la météo, s'il fait beau, on va à la plage. Sinon, on va se balader ou au zoo. On a le choix", raconte Nathalie Sanchez.

"Toujours avoir une solution de repli"

Dans les campings plus grands, comme le Paradis à Saint-Palais-sur-Mer, la météo de cet été oblige Meddy Cazin, l'un de ses animateurs, à s'adapter. C'est notamment le cas pour l'aquagym.

"On va faire du fitness ou du step en salle de spectacle plutôt que d'être en plein air".

durée de la vidéo : 00h01mn30s
Les Campings de Charente-Maritime doivent s'adapter avec la pluie de cet été. ©Claire Blondiaux Morgane Knoll / FTV

Grâce à un espace de repli, ici, quel que soit le temps, des activités sont proposées aux usagers du camping. De quoi passer des vacances actives malgré un ciel capricieux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité