Un bébé de La Tremblade a ingéré du lait susceptible d'être contaminé par des salmonelles

Cette maman est très inquiéte, sa fille a ingéré du lait retiré de la vente / © francetv
Cette maman est très inquiéte, sa fille a ingéré du lait retiré de la vente / © francetv

A La Tremblade, les parents de Télia sont très inquiets. Leur bébé a ingéré du lait Milumel, l'un des lots de lait infantile retiré de la vente après des cas de contamination par des salmonelles. Le bébé de quatre mois est malade depuis mercredi.

Par Valérie Prétot

Alerte à la salmonelle ! La bactérie a été détectée dans des lots de lait infantile. premiers touchés : des bébés de moins de 6 mois.
Huit régions sont concernées, dont la Nouvelle aquitaine.

Inquiétude chez les parents de nourissons, à l'image d'une famille de Charente Maritime à la Tremblade. Leur fille, Télia, 4 mois, a consommé pendant des semaines un pot issu d'un lot contaminé. 

Adeline est inquiète, cela fait plusieurs jours que sa fille de quatre mois souffre de maux de ventre et de diarrhées.
Ce sont justement les symptômes de la salmonelle. Le lait infantile qu'elle utilise quotidiennement pour préparer les biberons de son bébé fait bien partie des lots dont les autorités sanitairers procèdent au retrait. 

Milumel lot 17C0012848, date limite d'utilisation,  août 2018.
Cette mère de famille domiciliée à La Tremblade en Charente-Maritime s'interroge :

Qu'en est-il de la santé de ma fille ? Y aura t-il des conséquences ?


Cela fait plusieurs mois que sa fille, Télia ingère ce lait. 
Hier la maman de Télia a pu joindre le groupe Lactalis, qui n'a pas fourni d'excuse et n'a pas pu garantir que l'infection serait sans conséquence.
Il lui a été dit qu'on la rappellerait la semaine prochaine et que la boîte en question serait remboursée. On lui a aussi conseillé d'aller voir un pédiatre.

Regardez ce reportage d'Ingrid Gallou, Cédric Cottaz et Martine Sitaud.

La Tremblade lait infantile
Intervenants : Adeline Imoberdorf, maman de Télia/ Alexandre Imoberdorf, papa de Télia



A lire aussi

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus