• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente-Maritime : un exercice attentat de grande ampleur jeudi 3 novembre

© Rémy Gabalda, AFP
© Rémy Gabalda, AFP

La préfecture du département organise un exercice de sécurité civile de type attentat dans plusieurs lieux du département le 3 novembre. La population est invitée à ne pas paniquer. 

Par EG

Nom de code MASSIV17.  Suite aux attentats des mois de janvier et novembre 2015, le ministre de l'Intérieur a demandé à chaque département de réaliser un exercice pour pour tester la capacité d'intervention des forces de l'ordre, le dispositif d'évacuation des victimes et l'organisation des secours face à un acte terroriste. 

En Charente-Maritime, cela se déroulera jeudi 3 novembre, dans plusieurs lieux dont la localisation n'est pas communiquée. Certains axes et lieux pourront être momentanément fermés à la circulation. La préfecture précise par ailleurs que "lors de ces exercices, l'usage par les forces de l'ordre de munitions à blanc est possible, sans que cela représente un risque réel". 
Une partie du scenario se déroulera en Préfecture, mais l’exercice se déploiera évidemment sur le terrain. Sapeurs-pompiers, SAMU, gendarmerie et police nationales, ainsi que divers services de l'État seront mobilisés. 

Tous les participants à cet exercice seront équipés de chasubles fluorescentes pour bien signaler qu'il s 'agit d'un exercice, et ne pas susciter de réactions de panique de la part du public.

Si vous êtes amenés à assister au déclenchement des différentes phases de l'exercice, il est recommandé :
• de ne pas saturer pas les lignes téléphoniques et de ne pas propager de rumeurs
• de ne pas vous approcher des lieux d'exercice, en essayant de photographier ou filmer l'exercice, de ne pas gêner la progression des acteurs de l'exercice, et de libérer les voies d'accès
• si vous détectez une personne en difficulté, appelez le 18 ou le 112 en précisant que vous êtes sur le lieu de l'exercice,
• informez-vous auprès des médias locaux. Les journalistes seront en effet informés au cours de la journée du déclenchement des différentes phases de l'exercice, par des communiqués de presse et des messages sur les réseaux sociaux des services de l'Etat.
• suivez les comptes officiels @Prefet17 sur twitter et Facebook.



Réaction du directeur

Les + Lus