Coronavirus : Un propriétaire réduit de moitié les loyers jusqu’à la fin du confinement

Joël et Michelle Kérisit, propriétaires de logements à Angoulins en Charente-Maritime, ont décidé de réduire de moitié le loyer d’avril. Un geste pour leurs locataires qui exercent en profession libérale et qui se retrouvent sans activité.

A Angoulins, Joël et Michelle Kérisit (à droite) ont choisi de se montrer solidaires envers leurs locataires
A Angoulins, Joël et Michelle Kérisit (à droite) ont choisi de se montrer solidaires envers leurs locataires © Marc Millet / FTV
C’est un genre de courrier qui fait rêver. Au début du mois, les quatre locataires de Joël et Michelle Kérisit, à Angoulins (Charente-Maritime), reçoivent une lettre leur indiquant que le loyer était divisé par deux ce mois-ci et ce, jusqu’à la fin du confinement.

Je me suis dit qu’on vivait une situation très particulière. Il n’y a aucune raison de ne pas aider les gens qui peuvent se trouver dans la panade.
- Joël Kérisit, propriétaire

La plupart des locataires exercent des professions libérales. Cette démarche est un bol d’air pour eux.

En ce moment, je ne travaille pas. Je n’ai presque pas de revenu. Ce geste m’allège financièrement et il me touche beaucoup.
- Yvan Lacheny, Ostéopathe

Certains ont quand même décidé de payer le loyer entièrement. C’est le cas de Stéphanie, assistante maternelle, qui s’occupe d’un des trois enfants dont elle a la charge.

Si le mois prochain je suis en danger, j’accepterai le geste. Mais ça me fait chaud au cœur. Il y a encore des coins où les gens s’apprécient.
- Christelle Rico, assistante maternelle

Un geste de plus qui prouve la solidarité entre citoyens pendant cette crise inédite du Covid-19.
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société logement solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter