Course au large : Blessé, Roland Jourdain n'accompagnera pas Yannick Bestaven sur la Transat Jacques Vabre

Publié le
Écrit par Yann Salaün

Le double vainqueur de la Route du Rhum souffre d'une hernie discale et déclare donc forfait pour la course phare de cette fin d'année. C'est Jean-Marie Dauris, directeur technique du team Maître Coq qui sera aux côtés de Yannick pour cette transat.

"Il n'est pas encore au courant, mais il va faire la Jacques Vabre !" : c'était en mai dernier sur le plateau nautique de La Rochelle. Le 60 pieds de Yannick Bestaven sortait de chantier et était remis à l'eau. Le skipper rochelais, vainqueur du Vendée Globe, ne pouvait pas encore trop en dire sur son avenir et sur son projet de construire un nouveau bateau, mais la Jacques Vabre, c'était sûr, c'est avec son copain "Bilou" qu'il allait la courir.

Malheureusement, c'est par voie de communiqué que le Quimpérois a annoncé hier qu'une douloureuse hernie discale ne lui donnait d'autres choix que de déclarer forfait. "M’engager avec Yannick sur la Transat Jacques Vabre équivaudrait à le laisser partir en solitaire", écrit le skipper breton, "mon état de santé actuel ne me permet ni de manœuvrer correctement, ni de me déplacer à bord de Maître CoQ IV, qui, comme tous les IMOCA, est un bateau exigeant. Ajouté à cela la concurrence relevée qui sera au départ… Sportivement, ça n’aurait pas de sens".

Un coup du sort

"Toute l’équipe voile Maître CoQ et moi saluons le courage de Roland. La décision de ne pas courir la Jacques Vabre alors qu’il a l’esprit de compétition, l’amour de la mer et de la voile chevillés au corps, n’est pas simple à prendre, ni à accepter" a réagi Yannick Bestaven, " Ce coup du sort n’entrave en rien notre collaboration avec Roland pour le futur. Dès qu’il sera remis, il nous conseillera comme il le fait depuis 2019 pour le Maître CoQ V actuellement en construction et qui sera à l’eau en juin 2022. En attendant, les collaborateurs et la direction de Maître CoQ ainsi que toute notre team lui souhaitons de bien se rétablir. C’est le plus important". 

Tout naturellement, c'est donc Jean-Marie Dauris, directeur technique et sportif de l'équipe Maître Coq, qui sera donc aux côtés de Yannick au départ de la course au Havre le 7 novembre prochain. "Jean-Marie est celui qui, après moi, a le plus navigué sur Maître CoQ IV depuis 2019", explique le marin rochelais, "ses compétences sportives ne sont plus à démontrer avec de nombreuses performances en match racing au niveau mondial, trois campagnes de coupe de l’América, une préparation olympique et les J.O de Sidney en Soling. Et humainement, tout se passera très bien, nous sommes amis et vieux compagnons de route puisque nous avons débuté ensemble sur le bassin d’Arcachon il y a plus de 30 ans".

Ce soir, les deux hommes quitteront donc le bassin des chalutiers de La Rochelle pour une première navigation en double qualificative et obligatoire pour pouvoir prendre le départ de la course. Mille premiers miles en duo et, peut-être cet automne, un nouveau trophée pour le dernier vainqueur du vendée Globe.