Francofolies 2019 : Patrick Bruel nous raconte comment il a écrit "Casser la voix" à La Rochelle

Vous connaissez tous "Casser la voix", un des titres les plus connus de Patrick Bruel mais vous ne savez peut-être pas que le chanteur a écrit la chanson à La Rochelle en pleines francofolies en 1987.



 
Patrick Bruel a clôturé la 35ème édition des Francofolies à La Rochelle.
Patrick Bruel a clôturé la 35ème édition des Francofolies à La Rochelle. © Xavier Léoty/ AFP
La 35ème édition des Francofolies s'est achevée ce dimanche soir avec un final en apthéose. Sur les scènes, Patrick Bruel, Zazie et Bénabar et dans le ciel, le feu d'artifice du 14 juillet.
Sans surprise, Patrick Bruel a charmé le public rochelais. Il a été le dernier à monter sur la scène Jean-Louis Foulquier, hier soir et a clôturé avec émotion cette édition. Emotion dans le public mais aussi pour lui. C'est en effet à La Rochelle que Patrick Bruel a écrit une des ses chansons emblématiques "Casser la voix" après son premier concert aux francofolies en 1987 devant quelques centaines de personnes.

"La Rochelle a été très importante et très fondatrice pour moi. J'ai erré de rencontres en rencontres, de bars en bars, de moments de grande solitude pour finir dans ma chambre et écrire "Casser le voix" à 6h du matin." explique Patrick Bruel.

"Symboliquement, revenir ici ça a du sens" ajoute-t-il.
 

durée de la vidéo: 00 min 20
Patrick Bruel : retour sur ses premières Francos
Le chanteur s'est aussi offert un flash back dans les années 80 en allant se balader du côté du Gabut et en posant devant son portrait de l'époque.


150 000 festivaliers sur cinq jours

Les Francofolies 2019 resteront dans la mémoire de tous comme une une édition réussie avec un nombre de festivaliers équivalent à celui de l'an passé, 150 000 spectateurs sur les cinq jours, et des spectacles de bonne tenue et très éclectiques. Côté programmation, de nombreux poids-lourds de la chanson française ont fait le show pendant ces cinq jours de festival mais les organisateurs ont voulu tout particulièrement miser sur les jeunes générations et les découvertes. Pari réussi par exemple avec les concerts enthousiasmants de Boulevard des Airs ou L.E.J. Cette année, la programmation s'est aussi ouverte vers des styles de musique jusque là peu présents comme le Heavy Métal avec un concert regroupant plusieurs groupes français comme Ultra Vomit, Mass Hysteria. Les Francofolies ont également voulu innover en organisant une série de promenades concerts à bord d'un voilier au soleil couchant plébiscitée par tous les participants.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
francofolies culture musique