Le chauffard auteur d'un grave accident à Rochefort le 12 août a été mis en examen et placé en détention

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux .

Le Procureur de la République de La Rochelle a communiqué des informations complémentaires sur l'accident du 12 août à Rochefort dans lequel un cycliste avait été tué. Le chauffard a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé et placé en détention.

Laurent Zuchowicz, le Procureur de la République de La Rochelle a publié un communiqué sur les suites de l'accident mortel de Rochefort, le 12 août.

L'accident avait fait un mort, un cycliste de 51 ans originaire d'Aytré, mais travaillant dans la compagnie de CRS de haute montagne de Grenoble. La victime avait été percutée par la camionnette puis trainée sur quelques mètres et avait été tuée sur le coup. Le chauffeur de la camionnette avait alors poursuivi son chemin mais avait été interpellé un peu plus tard dans la journée sur son lieu de travail à Puilboreau. Son état d'ébriété avait rendu impossible son audition par les forces de police.

Le Procureur précise que l'accident a eu lieu après le viaduc du Martrou à Rochefort sur la voie d'insertion en direction de La Rochelle. D'après les témoins du drame, le chauffeur est arrivé à vive allure et a percuté plusieurs véhicules et le cycliste. Après le choc, l'homme s'est arrêté et ayant constaté que le cycliste gisait sous son camion, s'est dégagé avant de prendre la fuite malgré l'intervention de témoins.

Interpellé un peu plus tard grâce son immatriculation relevée par les témoins, l'homme présentait un taux d'alcoolémie de 0,88 grammes.

Un homme déjà condamné par la justice

Il s'agit d'un homme de 51 ans sous le coup d'un sursis probatoire après une condamnation pour violences sur conjoint en état d'ivresse, menaces de mort par conjoint, outrage et rébellion prononcée par le tribunal correctionnel de Poitiers en avril 2021.

Lors de sa garde à vue, il a reconnu  sa responsabilité et a expliqué s'être alcoolisé dans la matinée alors qu'il effectuait des livraisons dans plusieurs villes entre Poitiers et la Charente-Maritime.

 Selon ses déclarations, il a "rapidement quitté les lieux sous l'effet de la panique et du stress."

Il a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé par deux circonstances, l'alcoolémie et le délit de fuite. Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité