• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Retour sur les Francofolies 2019 : trois questions à L.E.J

Le groupe L.E.J en interview pendant les Francofolies de La Rochelle, le 13 juillet 2019. / © France Télévisions
Le groupe L.E.J en interview pendant les Francofolies de La Rochelle, le 13 juillet 2019. / © France Télévisions

Elles s'appellent Lucie, Elisa et Juliette mais c'est le nom de leur groupe, acronyme des premières lettres des prénoms, que vous connaissez certainement. Les trois chanteuses et musiciennes originaires de Seine-St-Denis ont conquis le public de la grande scène aux Francofolies de La Rochelle.

Par Christine Hinckel

Chant, percussion et violoncelle, L.E.J a connu un succès aussi retentissant qu'inattendu il y a quatre ans avec leur premier album Summer 2015 qui était composé de reprises. Lucie, Elisa et Juliette, toutes les trois amies d'enfance et originaires du 93 (Seine-St-Denis) ont sorti un deuxième album en 2018 de compositions originales qu'elles disent avoir écrit "avec les tripes" et dans lequel elles confient avoir mis une grande partie d'elles-mêmes.
Nous avons rencontré les trois artistes à La Rochelle juste avant leur concert aux Francofolies 2019 où elles ont partagé la scène avec Boulevard des Airs et Soprano. (Vous pouvez retrouvez l'intégralité des réponses de L.E.J dans les vidéos ci-dessous.)

En quatre ans, vous avez rencontré un succès phénoménal, comment le vivez-vous ?

"On commence juste à avoir le recul nécessaire pour réaliser ce qu'il s'est passé...On voulait juste vivre de notre musique, pas forcément être connues. On s'étaient dit, doucement mais sûrement, on fait nos études en même temps et puis d'un coup, on a pu eu le temps de faire des études."
Rencontre avec J.E.L :
Interview réalisé par Isabel Hirsch et Pascal Simon

Les chansons de votre album ne sont pas vraiment légères et reflètent pas mal de réflexion, pourquoi ?
"C'est vrai, cet album n'est pas hyper léger et en même temps on a essayé de mettre pas mal de second degré. On tente d'avoir dans une chanson une double lecture... On a pris nos tripes qu'on a mis sur la table et on est allé chercher loin dans nous. C'était nécessaire..Cet album a été un peu une catharsis de ce que nous avions vécu d'un coup."
Rencontre avec J.E.L :
Interview réalisé par Isabel Hirsch et Pascal Simon

La chanson où vous évoquez Mbappé posent de nombreuses questions, il ne s'agit pas seulement d'un hommage à l'équipe de France ?

"Non, il y a plein d'interrogations... on s'est dit à ce moment pendant la Coupe du Monde, les gens sont capables de se réunir pour une cause comme le foot, c'est quand même dommage de pouvoir le faire que pour ça. Il faudrait le faire pour d'autres causes. Encore une fois, c'est une double lecture, Mbapé, c'était le métissage, le fait d'habiter dans le 93 et de réussir sa vie."
Rencontre avec L.E.J :
Interview réalisé par isabel Hirsch et Pascal Simon


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les pompiers des Landes obtiennent satisfaction

Les + Lus