• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Tempête Miguel : des rafales à 124 km/h sur l'île de Ré ce matin. Perturbations sur les rails et coupures d'électricité

La tempête Miguel à La Rochelle. / © France Télévisions
La tempête Miguel à La Rochelle. / © France Télévisions

La tempête Miguel a souffler violemment sur les côtes charentaises aujourd'hui avec des rafales à 110 km/h et 124 km/h enregistrées sur l'île d'Oléron et l'île de Ré ce vendredi.

Par Christine Hinckel

La Charente-Maritime fait partie des départements de l'ouest et du centre-ouest placés par Météo-France en vigilance orange jusqu'à ce soir à 19h.

Des vents violents ont déjà soufflé ce matin sur les points les plus exposés du littoral charentais, notamment sur les îles. A 9h15 ce vendredi, des rafales à 119 km/h ont été enregistrées sur l'île de Ré,  à 110 km/h à Oléron et à 97 km/h à La Rochelle. 

A 14h30, Météo France a fait un point annonçant des rafales à 124 km/h à Saint-Clément-des-Baleines et 113 km/h à Chassiron sur l'île d'Oléron.

– 129 km/h à l’île d’Yeu (Vendée)
– 124 km/h sur l’île de Ré (Charente-Maritime)
– 113 km/h sur l’île d'Oléron (Charente-Maritime)
– 102 km/h à Saint-Agnant (Charente-Maritime)
– 103 km/h à Royan (Charente-Maritime) la nuit dernière

En cours d'après-midi, la dépression s'évacue vers les Pays de Loire et l'intérieur des terres.


La circulation des TER interrompue

Par mesure de sécurité, la circulation des trains TER sur les lignes de Bordeaux à La Rochelle, Royan à Angoulême, Royan-Niort et Niort-Poitiers est interrompue jusqu'à 17H, ce vendredi. Des transports de substitution ont été mis en place.
"La SNCF interrompt tout trafic dans le département entre 12h et 17h" indique la préfecture de Charente-Maritime. Sur les TGV, des retards sont enregistrés mais pour l'instant pas d'annulation.

Des restrictions de circulation sur les ponts et des coupures d'électricité

A l'heure actuelle, la tempête n'a pas provoqué de dégâts importants. Les pompiers sont intervenus 30 fois pour des chutes de matériel et on compte un blessé léger sur l’Ile d’Aix. Par ailleurs,  ENEDIS enregistre 1500 foyers coupés d’électricité dans le département (La Vallée, Saintes, Saint-Georges des Coteaux, Ecurat, Thairé, La Grève sur le Mignon, La Laigne, Courçon, Benon, Semussac, Médis).


La liaison avec l'île d'Aix a été interrompue et des mesures de restriction de circulation ont été prises sur les ponts de Ré et d'Oléron.
Le niveau d'alerte 1 est activé sur le pont de Ré avec une limitation de vitesse à 50 km/h et interdiction de circulation pour les piétons et les deux-roues.
Sur le pont d'Oléron, le niveau 2, plus restrictif vient d'être déclenché avec notamment des interdictions de circulation pour certains poids-lourds.
La circulation a pu reprendre normalement sur le pont de l'île de ré à partir de 17h.


Une tempête inhabituelle pour la saison

Météo France qualifie cette tempête d’intensité modérée mais ajoute qu'elle est inhabituelle à cette époque de l’année. Elle n'est cependant pas inédite, le dernier coup de vent de ce type remonte à 32 ans et s'était produit en 1987.

La dépression, baptisée Miguel par les services météorologiques espagnols, remonte vers le sud de la Bretagne et le vent se renforce sur son passage en cours de matinée.
La tempête Miguel sur le littoral à La Rochelle. / © Marie-Eve Constans
La tempête Miguel sur le littoral à La Rochelle. / © Marie-Eve Constans
On peut parler de tempête de type hivernal, explique Eric Berroneau de Météo France à La Rochelle.
Tempête Miguel : les explications de Météo France à La Rochelle
Interview d'Eric Berroneau, Météo France La Rochelle qui parle de tempête inhabituelle pour la saison.

Météo France annonce que des records de vitesse pour le vent pourraient être battus ce vendredi pour la saison.
 

Les consignes de sécurité

- Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent ;
- Évitez tout rassemblements sous les arbres, ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral
- Restez éloignés des côtes et des estuaires
- En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d'objets divers, consolidez vos installations extérieures
- N'intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol
- Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés ;
- Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments ;
- Ne touchez en aucun cas aux files électriques tombés au sol
- Ne prenez la mer qu'en cas de nécessité
- Il est recommandé d'annuler toute activité en plein air.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le marché des vins de Bordeaux en panne, les courtiers peinent à écouler les stocks

Les + Lus