Tournoi des Six Nations : trois joueurs de La Rochelle pour le Crunch

Grégory Alldritt, Reda Wardi et Jonathan Danty ont été sélectionnés par Fabien Galthié pour affronter l'Angleterre samedi à Twickenham. Un Crunch qui s'annonce passionnant.

Ils seront trois joueurs du Stade Rochelais samedi à Twickenham pour affronter l'Angleterre dans le quatrième match du Tournoi des Six Nations. Grégory Alldritt sera titulaire, Reda Wardi sera sur le banc en qualité de finisseur. Mais ce sera aussi le retour de Jonathan Danty, absent depuis fin décembre à la suite d'une rupture des ligaments du genou. Le centre rochelais n'avait évidemment plus joué depuis.

Selon nos confrères de Rugbyrama, le Rochelais a parlé avec le sélectionneur et lui a dit "je suis chaud". Message reçu par Fabien Galthié, le Rochelais sera donc titulaire samedi après--midi pour le Crunch.

Pourquoi parle-t-on du Crunch?

Pour les amateurs de rugby, un match contre l'Angleterre s'appelle le Crunch. C'est toujours un match important, tant la rivalité entre les deux équipes de rugby est forte. Nous ne nous faisons plus la guerre depuis longtemps, mais la rivalité entre la France et l'Angleterre est restée sur les terrains de rugby.

Battre les Anglais au rugby a une saveur particulière. Et nos voisins, de l'autre côté de la Manche, nous le rendent bien : ils adorent nous battre. Alors, à l'instar du Classico au football, le rugby a trouvé un nom pour le duel entre Français et Anglais, le Crunch. Littéralement "un craquement", et par extension, un moment crucial.

Il est généralement accompagné Outre-Manche de déclarations fracassantes et parfois arrogantes, auxquelles les Français répondent avec politesse et modestie. Mais ils n'en pensent sans doute pas moins.

Le Crunch 2023 s'annonce explosif

Et cette année, le Crunch revêt un caractère encore plus particulier. D'abord, parce que le classement mondial donne sur le papier un avantage aux Bleus. La France est en effet la deuxième meilleure équipe du monde derrière l'Irlande. Les Anglais, eux, pointent à une inhabituelle sixième place, à tel point que la presse anglaise a demandé de "l'amour "pour les joueurs qui ont déjà perdu deux de leurs trois premiers matchs du tournoi.

Ensuite, parce que l'équipe de France peut encore gagner le Tournoi des Six Nations, mais il faut pour cela s'imposer dimanche et ce ne sera pas une mince affaire dans le stade de Twickenham rempli et gonflé à bloc.

Le début de la rencontre est prévu samedi à 17h45 sur France Télévisions.

► Voici la composition de l'équipe de France

► La composition de l'Angleterre