Bannière résultats municipales

Les Verts créent la surprise en se maintenant pour le deuxième tour des municipales à La Rochelle

Les négociations entre le collectif "Ensemble, osons l'écologie" et le maire sortant Jean-François Fountaine n'ont pas abouti. Les Verts ont décidé de se maintenir pour le deuxième tour des municipales. Il y aura donc une triangulaire à La Rochelle.

Jean-Marc Soubeste conduit la liste de "Ensemble, osons l’écologie".
Jean-Marc Soubeste conduit la liste de "Ensemble, osons l’écologie". © FTV
Les négociations n'ont pas abouti.
Ce lundi 1er juin, les Verts ont révélé qu'ils se maintiendront pour le deuxième tour des élections municipales à La Rochelle.

Cette annonce a créé la surprise alors que ces derniers jours, le collectif écologiste avait repris les négociations avec Jean-François Fountaine pour tenter de trouver un accord de fusion des deux listes pour le second tour.
La décision est sans appel selon Jean-Marc Soubeste, tête de liste des écologistes.

Nous irons déposer notre liste dès demain [mardi 2 juin, ndlr]
- Jean-Marc Soubeste, Liste "Ensemble, osons l’écologie"

"Pas une vraie envie de changer de braquet" 

Et si les transactions n'ont pas abouti, c'est d'abord parce que la confiance a volé en éclats. 
"Les éléments proposés ne nous permettent pas de penser qu'il y a une vraie envie de changer de braquet. On sentait que notre projet n'était pas forcément partagé pour réaliser une transition écologique du territoire", déplore Jean-Marc Soubeste qui énumère les points d'achoppement des négociations.

Le logiciel proposé était le même que celui des six dernières années, c'est un logiciel dans lequel on a fait de l'écologie mais pas une écologie qui permet de répondre aux urgences sociales de la crise du Covid.

Dans son intitulé, Le Territoire Zéro Carbone, un projet d'envergure déjà engagé sur l'agglomération rochelaise, avait les atouts pour rapprocher les deux listes mais le Collectif ne s'est pas senti associé. Lors des tractations, les Verts ont réalisé que le dossier piloté par Jean-François Fountaine n'intégrait pas la présence des écologistes. 

Les divergences semblent égalemet insurmontables concernant le minimum social de garanti pour lequel le maire sortant n'a donné aucune garantie, alors que les écologistes rochelais revendiquent cette proposition comme l'une de leur priorité.

On a besoin de ce bouclier social pour les jeunes qui sont en très en grande précarité.
- Jean-Marc Soubeste, Ensemble, osons l’écologie.

Le minimum social garanti est l'un des points de désaccord entre la liste des Verts et la liste de Jean-François Fountaine,"Tous Rochelais !".
Le minimum social garanti est l'un des fers de lance de la campagne des Verts à La Rochelle

"Jean-François Fountaine nous propose de rallier un projet qui derrière l'alibi d'une formule, "Territoire zéro carbone", ne veut pas rompre avec la politique des petits pas", explique dans un communiqué, le collectif écologique.
"Il est dommage que le maire, aussi président de la communauté d'agglomération de La Rochelle, préfère sacrifier la transformation écologique du territoire au profit d'une stratégie politique incohérente".

Ce renoncement nous conduit à maintenir la liste d’Ensemble, osons l’écologie au second tour,
- Le collectif Ensemble, osons l'écologie

"La crise a éveillé les consciences" 

Les cartes sont désormais rebattues à La Rochelle, les écologistes n'ayant pas davantage l'intention de nouer des alliances avec la liste du député non-inscrit Olivier Falorni.
"Pas question de fusionner avec un projet dont certains thèmes nous révulsent", tranche Jean-Marc Soubeste qui annonce que la campagne du deuxième tour va intégrer les leçons tirées de la crise sanitaire. "On nous met dans le camp du petit poucet mais la crise a éveillé les consciences", avertit le candidat à la mairie de La Rochelle.

Triangulaire à La Rochelle

Jean-Marc Soubeste, tête de liste d'Ensemble, osons l'écologie affrontera Olivier Falorni qui avait obtenu 33,2% des voix et le maire sortant Jean-François Fountaine qui avait totalisé 32,6% des suffrages. les deux listes n'étant séparées que de 
La liste d'Ensemble, osons l'écologie avait obtenu 16,70%.

La réaction de Jean-François Fountaine

"Les écologistes ont décidé à une très courte majorité de choisir la voie de l’autonomie" a réagi Jean-François Fountaine qui souligne que "le choix des membres du collectif Ensemble, Osons l’écologie s’est joué à 5 voix sur une cinquantaine de votants."
Le maire sortant affirme que les deux listes étaient pourtant parvenues à un accord sur un projet commun.

Nous avons fait le maximum pour les accueillir sur notre liste. Leurs divergences internes et les directives nationales de leur parti ont été plus fortes que l’intérêt de placer l’écologie au coeur de la majorité municipale,
Jean-François Fountaine, tête de liste Tous Rochelais

Jean-François Fountaine estime que sa liste est désormais "la seule en position de faire gagner l’écologie à La Rochelle".

La réaction d'Olivier Falorni

Arrivé en tête au premier tour avec 33 % des voix, Olivier Falorni se réjouit du maintien des Verts.
"C'est une bonne nouvelle pour moi, cela traduit surtout un échec pour le maire sortant, un échec politique car il n'a pas réussi à faire aboutir le marchandage. C'est aussi un échec moral car il s'est renié pour obtenir cet accord", assure le député divers gauche.

Il se retrouve seul sans les Verts, sans le soutien de LREM qu'il a renié. Il se retrouve avec 12 marcheurs sur la liste qu'il pensait éliminer pour faire la place aux Verts.
- Olivier Falorni, candidat tête de la liste Le Renouveau 2020

Olivier Falorni estime que le deuxième tour sera probablement serré mais il considère qu'il peut transformer l'essai. "Ce mandat est agonisant, il faut porter le renouveau. Moi je veux une ville unie, une ville village pour que chacun prenne soin de l'autre", prévient la tête de liste "Le Renouveau 2020".

Reportage d'Éric Vallet, Pierre Lahaye et Nadine Pagnoux-Tourret :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter