Législatives en Charente-Maritime : la vague Macron déferle sur les circonscriptions

© Marc Ollivier / MaxPPP
© Marc Ollivier / MaxPPP

Pas de triangulaires mais cinq duels à arbitrer dimanche prochain en Charente-Maritime. Dans toutes les circonscriptions, les électeurs ont été séduits par l'étiquette "majorité présidentielle".  

Par Elodie Gerard

Dans le département de Charente-Maritime, les candidats de La République En Marche sont en arrivés en tête dans trois des cinq circonscriptions. Frédérique Tuffnell dans la deuxième (Rochefort), Jean-Philippe Ardouin dans la troisième (Saintes) et Raphaël Gérard dans la quatrième (Royan Est). 

Ce qui ne veut pas dire que les candidats macronistes seront absents dimanche prochain dans les deux autres circonscriptions : Otilia Ferreira est arrivée seconde dans la première (La Rochelle) ; elle affrontera d'ailleurs un candidat ouvertement favorable à la majorité présidentielle Olivier Falorni. 

Reste le cas particulier de la cinquième circonscription (Royan-Ouest) avec le cas Gérard Potennec, étiqueté MoDem, dont le soutien affiché à la majorité présidentielle suscite la polémique, 

Face à ces candidats LREM et consorts, il y aura quatre candidats Les Républicains : Sylvie Marcilly (dans la deuxième), Frédéric Neveu (dans la troisième), Loïc Girard (dans la quatrième) et Didier Quentin dans la cinquième.

Comme au niveau national, il faut noter une très forte abstention dans le département de la Charente-Maritime.
50,4% des électeurs se sont en effet déplacés aux urnes, un chiffre historiquement bas et en très net recul par rapport au premier tour des législatives de 2012 (59,2%).

1ère circonscription : La Rochelle


2ème circonscription : Rochefort


3ème circonscription : Saintes


4ème circonscription : Royan est


5ème circonscription : Royan ouest / île d’Oléron


© France Télévisions
© France Télévisions


Sur le même sujet

Les + Lus