Cet article date de plus de 6 ans

Projet d'un champ d'éolienne au large de l'Île d'Oléron

Des études ont été menées ces derniers mois par la société WPD pour un projet d'implantation de parc offshore à l'ouest de l'île d'Oléron. Il pourrait s'agir de 80 éoliennes produisant l'équivalent de la consommation en électricité d'une ville de 800 000 habitants.

 


© Maxppp
Verra-t-on bientôt quelques dizaines d'éoliennes géantes au large de l'île d'Oléron ? C'est en tous cas le souhait du gouvernement, de Ségolène Royal et du Conseil général de la Charente-Maritime. Les industriels qui mènent l'étude ont déjà rencontré les élus locaux et les pêcheurs. Ce matin ils s'adressaient aux élus de la Communauté de Commune de l'Île d'Oléron pour leur présenter le projet. Si cela se fait, ce serait le deuxième parc éolien du littoral Atlantique.

Le porteur du projet, la société WPD offshore France, s'appuie sur un dossier solide pour convaincre les dernières réticents, après avoir déjà accompagné plusieurs élus de la région Poitou-Charentes en mer du Nord, au large du comté de Norfolk, pour leur faire visiter le parc éolien de Sheringham Shoal. C'était en septembre 2014. Quelques semaines avant, la ministre de l'Énergie, Ségolène Royal, avait indiqué que le lancement de projets allant dans le sens du développement durable comptait parmi ses dossiers prioritaires.

Le projet prévoit l'implantation de 80 éoliennes qui seraient situées à 10 km au large de l'Île d'Oléron, sur le plateau de Rochebonne, un site de pêche très venté et très fréquenté par les bateaux d'Oléron. Les travaux pourraient commencer rapidement, dans le premier semestre de l'année 2015, malgré l'opposition d'un certain nombre d'Oléronais qui se demandent quelles seront les retombées pour leur île.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement