Rochefort : la ministre de la Culture visite le pont transbordeur

La restauration du pont transbordeur bénéficie de 22 millions d'euros de budget financé par l'Etat. / © FTV
La restauration du pont transbordeur bénéficie de 22 millions d'euros de budget financé par l'Etat. / © FTV

Avant de rejoindre la maison Pierre Loti avec le président de la République, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a visité a fait un crochet par la Corderie Royale, et par le second plus gros chantier public du moment : le pont transbordeur.

Par Cl.M.

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, était présente à Rochefort ce matin pour visiter, notamment, le pont transbordeur.
Entièrement financé par l'Etat, le chantier est l'histoire d'une carte postale qu'il a fallu sauver : plus de 22 millions d'euros de budget. Pour la ministre de la Culture, ça valait bien une petite visite.

"Voir le pont transbordeur aujourd'hui était pour moi c'est une evidence, a indiqué Françoise Nyssen. C'est à la fois un monument du patrimoine qui dit l'histoire, qui peut être un sujet de revitalisation économique, touristique, cultuelle."

Restauré à l'identique, c'est le plus gros chantier du moment après le Grand Palais à Paris.

Site remarquable
Mais les travaux, c'est toute l'histoire du pont. Les  tempêtes, la guerre, l'érosion. Sauvé in extremis par les monuments historiques, 118 ans plus tard, le transbordeur est toujours debout.

Bien plus qu'un pont, tout le site est remarquable. Zone classée Natura 2000, les rives de la Charente accueilleront bientôt des promeneurs et des restaurants.

L'ouverture au public est prévue vers février 2019.

Le reportage de Cécile Sauzay et Florie Castaings :

 

Sur le même sujet

Limoges : cinq nouvelles rames pour la liaison SNCF avec Bordeaux

Les + Lus