Royan. Le festival "Un Violon sur le Sable" n'aura pas lieu cet été en raison du coronavirus

La liste des festivals d'été annulés en raison de la pandémie de coronovirus continue de s'allonger. Dernier en date dans la région : "Un Violon sur le Sable" annonce que la 33e édition ne pourra se tenir en juillet prochain sur la grande plage de Royan.

Chaque été, les concerts du festival "Un Violon sur le Sable"  attirent des dizaines de milliers de spectateurs sur la plage de la Grande Conche à Royan.
Chaque été, les concerts du festival "Un Violon sur le Sable" attirent des dizaines de milliers de spectateurs sur la plage de la Grande Conche à Royan. © Pascal Couillaud MaxPPP
Il fallait s'y attendre. Le festival "Un Violon sur le Sable" annonce que la 33e édition ne pourra se tenir cette année en raison de la pandémie de coronavirus.

Trois concerts étaient programmés les 25, 28 et 31 juillet 2020 sur la plage de la Grande Conche à Royan (Charente-Maritime). Des dizaines de milliers de spectateurs étaient attendus pour ces trois soirées de musiques gratuites en plein air.

Plus qu'une surprise, cette annulation est une confirmation de ce que les organisateurs laissaient entendre depuis plusieurs semaines à savoir qu'il était très peu probable que le festival puisse se tenir.Dans la région, Les Francofolies de La Rochelle, Blues Passions à Cognac ou encore Les Heures Vagabondes dans la Vienne ont été contraints eux aussi à l'annulation.  Lors de sa dernière allocution, Emmanuel Macron avait annoncé que tous les festivals prévus jusqu'à la mi-juillet devaient être annulés. Mais au delà de cette date, le flou demeure à ce jour. Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, a demandé cette semaine au gouvernement de "clarifier sa position" afin de permettre aux organisateurs "d'anticiper la tenue" de ces événements.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival coronavirus culture musique événements sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter