Coronavirus. Série d’annulation de festivals en Poitou-Charentes

Conséquence directe de l’allocution d’Emmanuel Macron ce 13 avril, beaucoup de festivals picto-charentais sont contraints d’annuler leur édition 2020. Les directions des festivals, fragilisées économiquement, veulent rester positives quant à leur avenir.

Lors de l'édition 2019 des Francofolies de La Rochelle.
Lors de l'édition 2019 des Francofolies de La Rochelle. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
"Les grands festivals et événements avec publics nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain." Cette phrase prononcée par Emmanuel Macron lors de son allocution du lundi 13 avril 2019 sonnait le glas pour les organisateurs et les festivaliers. Le point sur les manifestations annulées.
 Situé juste avant la mi-juillet, du 10 au 14 juillet, le festival rochelais, qui attendait 45.000 spectateurs n’aura pas lieu en 2020. L’édition est reportée à l’année prochaine. Gérard Pont, directeur du festival, a décidé de reconduire les mêmes têtes d’affiches qui auraient dû se produire cette année. Un report de dates plus tard dans l’été était impossible selon lui :

Reporter l’événement aurait été très aventureux. Le 14 juillet est un rituel, c’est une date immuable. Nous allons faire en sorte que la fête soit encore plus belle l’année prochaine pour faire oublier cette tragédie de 2020 - Gérard Pont, directeur des Francofolies.

Concernant la billetterie, les spectateurs ont deux options. Soit ils se font rembourser leur ticket, soit ils le gardent puisque le billet 2020 sera valable pour 2021.
 Pas de 27e édition du festival Blues Passions de Cognac qui devait se tenir du 1er au 5 juillet 2020. La décision était attendue par la direction. Cela ne devrait pas mettre en péril l’organisation d’une édition en 2021. Certains artistes devraient être reprogrammés l'année prochaine comme Morsheeba ou Simple Minds, ce qui allégerait la note. 

 L’édition 2021 sera plus que jamais un truc de fou. Nous allons tout faire pour faire oublier 2020 ! - Michel Rolland, directeur-programmateur de Blues Passions.

 Le festival de Charente-Maritime prévu du 19 au 21 juin doit aussi se contraindre à annuler son édition 2020. Un report n’était pas envisageable selon Samuel Laurent, le directeur du festival. Si le festival est fragilisé économiquement, l’édition 2021 ne pourra être envisagée sereinement que si "les partenaires et les collectivités maintiennent leur soutien".

C’est un petit coup de bambou pour les équipes bénévoles et salariées. La programmation est une vraie bataille où l’on met beaucoup d’énergies. Son aboutissement est l’événement. Cette année nous ne l’avons pas. Mais nous allons vite nous remettre en ordre de marche. Nous allons rassurer les festivaliers et les partenaires et nous pourrons ainsi nous projeter - Samuel Laurent, directeur du Free Music festival.

 Le festival itinérant dans les campagnes de la Vienne devait débuter le 10 juillet et s’allonger jusqu’au 13 août 2020. Le comité du département a pris la décision de reporter les deux premiers concerts prévus le 10 juillet à Monts-sur Guenne (Amel Bent) et le 15 juillet (Polar Moon et Klone). Le coup d’envoi sera donc donné le 17 juillet à Saint-Savin avec Charles Pasi.

C’était important pour nous de maintenir l’événement. Ce festival est le seul en France à sillonner comme cela un département ! - Alain Fouché, conseiller départemental en charge de la culture et de l'événementiel.

Un des premiers festivals du calendrier estival est aussi contraint de fermer les rideaux pour cette édition 2020. Il était prévu du 29 au 31 mai. Dans un communiqué, la direction avoue se trouver "en tout point fragilisé, le moral au plus bas". Mais elle ne perd pas espoir : "La perspective de vous retrouver en 2021, chers festivaliers, pour une fête encore plus belle qu’elle n’était prévue en 2020, nous fait tenir."

Pour ce qui est des remboursements, les festivaliers vont devoir encore patienter quelques jours pour connaître les modalités.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs coronavirus santé société social économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter